As d'or 2014: Le meilleur des jeux de société a été dévoilé

CULTURE LUDIQUE Quatorze jeux de société ont été nominés ce mardi pour concourir à l'As d'or 2014, qui récompense chaque année les meilleurs titres sortis en France...

Joël Métreau

— 

Des jeux de société figurant parmi les 14 prétendants pour l'As d'Or-Jeu de l'année 2014.
Des jeux de société figurant parmi les 14 prétendants pour l'As d'Or-Jeu de l'année 2014. — DR

Le week-end dernier, ils ont délibéré, enfermés dans une salle à Orléans, dans les locaux du site spécialisé Tric Trac. Qui? Le cofondateur du site Monsieur Phal, le journaliste et animateur Marcus, l’auteur du blog «La Vie en patates» Martin Vidberg… Huit joueurs passionnés et membres du jury de «l’As d’or jeu de l’année», qui récompense les meilleurs jeux de société au Festival International des jeux de Cannes. Vitrine pour les éditeurs et événement grand public, il se tiendra cette année du 28 février au 2 mars. L’an dernier, 170.000 personnes avaient déambulé entre les déplacements de pions et les roulements de dés.

Cafard remuant, architecture belge ou concept mystérieux

Pour l’As d’or, des jeux couvrant une diversité de styles et de goûts ont donc été retenus par le jury. Parmi eux, pour les enfants, le vibrant «Panic Cafard», jeu de rapidité avec insecte courant dans un labyrinthe amovible de fourchettes et de cuillères. En direction des plus âgés, l’intrigant «Concept», un jeu de plateau où il faut deviner des noms et des titres à partir d’associations d’icônes. Un outil mécanique qui coupe du bois, ce serait quoi? Et pour les joueurs «hardcore», prêts à passer des nuits blanches et à se plonger dans des règles complexes, voici l’intrigant «Bruxelles 1893», jeu de stratégie qui a pour thème… l’art Nouveau dans la capitale belge. Un panel forcément réduit: quatorze jeux sélectionnés parmi quelque 900 mis sur le marché en France en 2013 et passés entre les doigts du jury.

Les thèmes restent souvent orientés vers des mondes imaginaires ou historiques. «Le jeu doit faire rêver. Aujourd’hui, il sortirait plus difficilement un jeu comme Monopoly», note le juré et journaliste Léonidas Vesperini. De toute façon, les énièmes déclinaisons des Scrabble et consorts sont hors concours. Place à l’innovation. «Cette année, il y a une tendance vers les jeux minimalistes au sens matériel, remarque Nadine Seul, commissaire général du Festival.  Peu de cartes et de dés, mais des mécaniques fortes. Un courant qui vient de la Corée et du Japon.» Ainsi, parmi les nommés, «Love Letter», ce jeu tactique où il faut porter un billet doux qu’il soit intercepté ne se joue qu’avec 16 cartes. Aux côtés du fourbe «Mascarade» et du steampunk «Koryo» dans la sélection à l’As d’or, ce titre reflète aussi la tendance aux jeux de cartes, faciles à transporter.

Après Star Wars, un jeu proche des univers Dofus et Wakfu

Tous les jurés constatent une élévation de la qualité, même parmi les jeux à licence. «Krosmaster Arena» d’Ankama, dérivé des univers télévisés et mangas de «Wakfu» et «Dofus», figure dans les nommés. L’an passé, le jeu de figurines «Star Wars» avait même remporté un prix, relève Léonidas Vesperini. Les jurés pointent aussi une démocratisation du jeu de société dans les familles: «De plus en plus de jeunes adultes sont joueurs en passant par le jeu vidéo, explique la jurée et ludologue Catherine Watine. C’est le moyen de retrouver avec leurs enfants un vecteur de convivialité, un moment de partage.» De la surprise et du rire, de l’émotion en somme.

La liste complète des nominés en cliquant ici.