Tout ce qu'il faut retenir du Top 50 des livres les plus vendus de l'année 2013

LIVRES L'institut d’études GfK a publié ce mardi son top 50 des meilleures ventes de livres en 2013. Des constantes et des surprises. Les dix leçons qu’en retient «20 Minutes»…

Annabelle Laurent

— 

Cinquante nuances de Grey (Lattès), Astérix chez les Pictes (Albert René) et Pierre Lemaître, couronné du Goncourt 2013 pour Au revoir là-haut (Albin Michel)
Cinquante nuances de Grey (Lattès), Astérix chez les Pictes (Albert René) et Pierre Lemaître, couronné du Goncourt 2013 pour Au revoir là-haut (Albin Michel) — SIPA/C.GONTIER20MINUTES

Longue vie aux long-sellers. La liste de mes envies de Grégoire Delacourt est 15e des ventes de l'année, Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire de Jonas Jonasson est 17ème. En 2012, ils étaient 7ème et 4ème. Ce sont les long-sellers, ces succès de librairie que personne n’avait vu venir et à la longévité surprenante. Des best-sellers, d’une année sur l’autre. Avec parfois de mystérieuses évolutions: à la 10e place en 2011, Rien ne s’oppose à la nuit de Delphine de Vigan était 39e en 2012, et remonte à la20e place cette année. Leur risque: qu’on vous les offre trois Noël de suite. 

Sans eux, un top 50 n’en est pas un. Et on peut se réjouir ou pleurer très fort, mais c’est chaque année la même chose. Guillaume Musso (7e et 9e)et Marc Levy (13ème et 14ème) sont encore et toujours là. Et très haut. De même que côté étranger et polars, pas un top sans Douglas Kennedy (22e), Harlan Coben (29ème) ou Arnaldur Indridason (37e). 

La garantie Goncourt marche fort (surtout sous le sapin). Bonjour le haut du classement pour Au revoir là-haut, le formidable roman de Pierre Lemaître, à la 10e place avec plus de 380.000 exemplaires vendus depuis sa parution le 21 août dernier. De quoi dépasser rapidement les 400.000 exemplaires vendus en moyenne pour un Goncourt. Une belle performance - prévisible, voire trop prévisible, selon certains - qui succède à celle de Jérôme Ferrari, 9e des ventes en 2012. C’était bien mieux qu’en 2011, où Alexis Jenni décrochait la 17e place. Le Goncourt des lycéens de 2012 signé Joël Dicker, 3e l’an dernier, reste très bien classé à la 18e place.

Qui dit grand écran dit boom des ventes. C’est automatique: un roman adapté au cinéma, et c’est le coup de pouce assuré pour les ventes. Avec un boom plus ou moins important. Boris Vian peut remercier Michel Gondry, dont L’Ecume des jours sur grand écran a donné une seconde jeunesse à celui sur papier, 30ème des ventes. C’était le cas en 2012 pour L’amour dure trois ans de Frédéric Beigbeder. Et ça continue de l’être pour La Couleur des sentiments, encore 44e en 2013.

Le guide Michelin et le Bescherelle sont éternels. Le guide Michelin est 32e. Le Bescherelle, qui fêtait ses 100 ans cette année, 34e.On les trouvait aussi dans les tops de 2011 et 2012. Les Français ne pensent qu’aux restos, c’est bien connu. Leur passion pour la grammaire peut sembler plus mystérieuse, mais on vous l’expliquait ici.

Lorant Deutsch n’est pas le seul à vendre des essais. Sur 50 ouvrages, le top compte 34 romans. Et très peu d’essais. Les rares bestsellers parmi les essais se repèrent vite, et Lorant Deutsch est un habitué (là encore, pleurs autorisés, mais c’est ainsi). Après le carton de Métronome, son Hexagone est 26èmecette année. Cela dit, c’est beaucoup moins que Le meilleur médicament c’est vous de Frédéric Saldmann, qui se hisse à la 11ème place. Autre phénomène de l’été, L'Eté avec Montaigne d’Antoine Compagnon, 48e. Michel Serres tire aussi son épingle du jeu avec Petite Poucette (45e).

Un top 5 à 60% érotique… A quand le 100%? Cette année restera celle où trois livres érotiques se sont hissés dans le top 5, et même 2e, 3e et 4e. Le phénomène Fifty Shades of Grey date certes de l’été 2012, et le premier tome d’EL James s’était vendu à plus de 500.000 exemplaires l’an dernier. Mais l’explosion a eu lieu en 2013, avec plus d’1.800.000 romans vendus aux fans d’Anastasia Steele et Christian Grey.

On n’a pas fini d’en parler. Ce sont les phénomènes de l’année. Les succès surprise qui ne devraient pas disparaître de sitôt des tops des ventes. Demain j’arrête, de Gilles Legardinier, 6ème. La femme parfaite est une connasse, 8ème, ou les succès encore plus rapides, comme celui du rocambolesque roman de Romain Puértolas, L’Extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikéa.

And the winner is… Les sorties événements. Le compte à rebours avait commencé bien longtemps avant leur parution. A la sortie, ce fut l’explosion. L’Inferno de Dan Brown, paru en mai, est 5ème, et le plus gros tirage de l’année dans l’édition en France, le nouvel Astérix chez les Pictes est n°1 avec 1.634.490 exemplaires vendus. On est irréductible ou on ne l'est pas.