Elodie Frégé ne veut pas être qu’une «rouquine un peu sexy»

Benjamin Chapon

— 

Elodie Frégé et Vincent Niclo dans l'émission 300 choeurs pour Noël diffusée sur France 3
Elodie Frégé et Vincent Niclo dans l'émission 300 choeurs pour Noël diffusée sur France 3 — KNAUB Julien / FTV 2013

«Les gens me reconnaissent de plus en plus & de pire en pire «plastiquement» parlant», a constaté Elodie Frégé. Mais ses chansons, elles, personne ne les connaît.

La faute à la télé selon la chanteuse qui s’est lamentée, dans une série de tweets, de ne pas pouvoir donner plus de concerts.

On connaît sa silhouette mais pas ses mélodies

Elodie Frégé explique que si elle a été, à sa grande satisfaction, invitée dans de nombreuses émissions de télé diffusées durant les fêtes, on lui avait demandé de «défiler, chanter, parler de moi ou d'autres choses» mais pas de chanter «ses» chansons.

Or si elle a pu jauger la hausse de sa notoriété, Elodie Frégé note que personne ne semble au courant qu’elle a sorti un album en juin dernier. «On me voit mais on ne m’entend pas», constate la chanteuse.

Tout ça est bien «sympathique» mais…

Pire à ses yeux, elle est sevrée de concerts. «Mes chers tourneurs ne peuvent vendre mon spectacle sur la simple image d'une rouquine un peu sexy, qu'on reconnaît dans la rue et qu'on trouve sympathique», explique-t-elle sur son compte Twitter.

Ce cri du cœur a semble-t-il eu un premier impact puisque mercredi matin, Virgin Radio a diffusé le single d’Elodie Frégé, «Comment t’appelles-tu ce matin» à l’antenne, comme l’a annoncé le directeur des programmes de la radio.