La jeune soprano Eva Ganizate tuée à vélo

B.C.

— 

La soprano française Eva Ganizate
La soprano française Eva Ganizate — Klasel

Une voix s’est éteinte. Et quelle voix! A 28 ans, Eva Ganizate était l’une des plus brillantes jeunes chanteuses lyriques.

Eva Ganizate a été fauchée par une voiture alors qu’elle se rendait à vélo, avec un ami, à une fête organisée pour son 28e anniversaire, dans l’Yonne. Sur un vélo sans éclairage et ne portant aucun gilet réfléchissant, la soprano a été percutée vers 18 heures, samedi 4 janvier, près de La Belliole, dans l’Yonne.

«Une énergie gracieuse», «une voix d’ange»

Lauréate de nombreux prix, Eva Ganizate a été formée à la Guildhall School of Music and Drama. En grande partie révélée lors de son passage en 2012-2013 à l’académie de l’Opéra-Comique, elle y avait été engagée par Jérôme Deschamps, qui s’est exprimé dans Le Figaro: «Lorsque j'avais fait les auditions, j'avais été frappé par son énergie gracieuse, sa voix ce timbre miraculeux. En dehors de l'Opéra-Comique, on se voyait souvent, nous écoutions de la musique ensemble, elle était pleine d'énergie et de lumière.»

Grande amie de la famille de la jeune soprano, Isabelle Adjani s’est également exprimée. «Eva était un être exquis, elle était rayonnante de vie, elle avait une voix d'ange sur Terre. La perdre nous prive de la présence, dans l'opéra, d'une immense chanteuse, que tout le monde allait bientôt découvrir.»