Shia Labeouf est «désolé» pour son plagiat et l’écrit… dans le ciel

CULTURE L’acteur a reconnu s'être largement inspiré d'une bande dessinée de Daniel Clowes pour réaliser un court-métrage présenté à Cannes en mai dernier...

A.L

— 

Shia LaBeouf au festival de Cannes, le 19 mai 2012.
Shia LaBeouf au festival de Cannes, le 19 mai 2012. — AGF s.r.l. /REX/SIPA

«Will you marry me» est plus habituel. Un message d’un autre genre est apparu le 1er janvier dans le ciel de Los Angeles: «I am sorry Daniel Clowes». Autant commencer l’année en employant les grands moyens, a estimé l’acteur Shia Labeouf, actuellement à l’affiche de Nymphomaniac et qui depuis quelques jours ne cesse de présenter ses excuses pour avoir plagié Daniel Clowes, célèbre auteur de BD, père de Ghost World.

Car il l’a reconnu: oui, il s’est bien largement inspiré de Justin M.Damanio, une bande dessinée de l’auteur parue en 2007, pour réaliser son court-métrage «Howard Cantour.com», présenté à Cannes en mai dernier. Depuis la mise en ligne de celui-ci le 16 décembre, la polémique gronde. Buzzfeed a pointé les ressemblances. Shia Labeouf s’est engagé à créditer Daniel Clowes.

Sur Twitter, il a posté ces derniers jours toute une série d’excuses… Mais ces excuses aussi étaient plagiées. Shia n’a pas l’air si désolé que ça, donc…

Mais dans un message publié ce jeudi, il assure: «J’écris pour moi et pour les autres. Je vole quelques éléments d’intrigue et quelques dialogues. Je ne fais que rendre hommage à mon “frère“». Un message un peu plus premier degré. Sans doute le résultat de sa résolution 2014: «Essayer d’être moins polémique sur Twitter».