Le chat du rabbin retrouve sa voix

©2006 20 minutes

— 

Le Chat du rabbin retrouve la parole dans Jérusalem d'Afrique (Dargaud), cinquième tome de ses aventures métaphysiques créées par Joann Sfar. Le félin et ses maîtres voient leur quartier algérois perturbé par l'arrivée d'un jeune peintre russe et juif ashkénaze. L'artiste souhaite rallier une Jérusalem éthiopienne où vivraient des Noirs pratiquant le judaïsme... La série délivre un vigoureux message de tolérance : ses héros sont confrontés, avec plus ou moins de bonheur, à des adeptes de confessions différentes. Ils croisent même, au Congo, le Tintin le plus controversé de l'oeuvre d'Hergé. Une nouvelle preuve de l'engagement de Sfar, dont l'art est de savoir dénoncer avec humour et tendresse.

O. M.