Uderzo porte plainte contre sa fille et son gendre pour «violences psychologiques»

avec AFP

— 

Albert Uderzo à Paris en 2005.
Albert Uderzo à Paris en 2005. — Paul Cooper / Rex Features / SIPA

Le dessinateur et scénariste de bande dessinée Albert Uderzo, cocréateur d'Astérix, a annoncé ce lundi par l'intermédiaire de son avocat qu'il déposait plainte contre sa fille et son gendre pour «violences psychologiques».

«Nous avons décidé de faire comprendre à Sylvie Uderzo et à son mari que nous n'allons pas nous laisser faire», a déclaré à la presse à Neuilly-sur-Seine l'avocat Pierre Cornut-Gentille, rappelant que la fille du dessinateur avait porté plainte contre X pour abus de faiblesse vis-à-vis de son père.

«Une sorte de harcèlement»

Ce nouvel épisode judiciaire s'inscrit dans un conflit familial qui a éclaté en 2007, lorsque Sylvie Uderzo et son époux Bernard de Choisy ont été remerciés par les éditions Albert René, en charge des albums d'Astérix conçus après le décès du coauteur René Goscinny. Mme Uderzo, qui s'opposait à la cession de la société à Hachette Livre (effective en 2008), avait déposé plainte pour «abus de faiblesse», accusant certains membres de l'entourage de son père, aujourd'hui âgé de 86 ans, de profiter de son état de santé pour influer sur la gestion de son œuvre et de sa fortune.

Le père d'Astérix a toujours démenti être en état de faiblesse. «C'est une sorte de harcèlement. C'est douloureux (...) J'étais loin en tout cas de m'attendre à une chose pareille», confiait-il récemment à l'AFP.