Un village avant liquidation totale

— 

Formellement déconseillé aux dépressifs, Tout doit disparaître (éditions Futuropolis) brosse un tableau sombre de la déliquescence du milieu rural. Ecrit et dessiné par SimonHureau,un jeune auteur issu des arts déco de Strasbourg,l’album relate la descente aux enfers de deux adolescentes sans histoire qui vivent dans un bourg de Basse-Normandie. Lorsqu’elles rencontrent Mélusine, une ex-skinhead qui leur transmet un souffle de rébellion libérateur, Sabine et Alicia voient leur morne quotidien virer au cauchemar : les morts violentes s’enchaînent dans le village,et d’inquiétants personnages en arpentent soudainement les rues…Même si on s’attache au destin – tragique – de ses protagonistes, le véritable « héros » de cette BD de 208 pages, c’est son décor : ce bourg, dont on devine qu’il fut jadis animé, exhale le sordide avec ses commerces à l’abandon et une population repliée sur elle-même.Au point que les drames qui s’y nouent ne surprennent guère, la mort de la communauté occultant celles, plus anecdotiques,de ses derniers représentants.Au-delà de la pure fiction, Hureau livre un albumancré dans une passionnante perspective sociologique.

O.Mimran