Des dessins aux enchères pour financer le musée virtuel Le Muz

Stéphane Leblanc

— 

L'affiche de la vente aux enchères de novembre 2013 au profit du Muz
L'affiche de la vente aux enchères de novembre 2013 au profit du Muz — Claude Ponti

Il est à l’aise, Blaise, et on le comprend. Le poussin taquin des albums de Claude Ponti est de nouveau la vedette de la troisième vente aux enchères organisée par Le Muz, ce musée pour les dessins d'enfants que le célèbre auteur d’albums pour la jeunesse a créé il y a quatre ans sur Internet, «et non en dur, parce qu'on n'avait pas d'argent», comme le précisait à l’époque à 20 Minutes Anne Josse, la porte-parole du musée.

Mise à prix 120 euros

Le Muz n'en a guère plus aujourd'hui et assure sa survie en organisant chaque année des ventes aux enchères de dessins d'artistes renommés. La précédente avait permis de recueillir 9746€. Cette année, depuis le 21 octobre, les internautes peuvent se procurer 73 œuvres mises à prix 120 euros, signées May Angeli, Isabelle Bonameau, Emile Bravo, Charlotte Gastaud, Bénédicte Guettier, Bruno Heitz, Thomas Lavachery, Alan Mets, Dorothée de Monfreid, Elsa Oriol, Pancho, Geoffroy de Pennart, François Place, Claude Ponti, Sara, Grégoire Solotareff, Tardi, Anaïs Vaugelade, Zep ou Emmanuelle Zicot.

L'exposition de ces oeuvres est proposée jusque 8 novembre sur le site, ou en parallèle, à la Galerie l'Art à la Page, 12, rue Servandoni 75006 Paris, qui expose aussi, sans les vendre, les dessins d’enfants issus de la collection permanente du Muz.