Silencieuse sur la mort de Gérard de Villiers, Aurélie Filippetti s’explique sur Twitter

A.L

— 

Aurélie Filippetti et Najat Vallaud Belkacem
Aurélie Filippetti et Najat Vallaud Belkacem — AFP

«Interrogé par l’AFP, le ministère de la Culture n’avait pas souhaité réagir à sa mort.» Le silence d’Aurélie Filipetti à la mort de l’écrivain Gérard de Villiers vendredi dernier a été sans surprises dénoncé par la veuve du romancier –«C’est un homme qui déplaisait aux grands commis d’Etat» et par son avocat, qui s’est empressé de tweeter: «#SAS le prince Malko Linge répondit par un sourire tout aussi méprisant».

Ce lundi vers midi, après que son cabinet a expliqué au Lab d’Europe 1 qu’il n’y avait «pas d’hommage systématique», Aurélie Filippetti a réaffirmé via un message lapidaire pourquoi elle n’avait pas souhaité saluer la mémoire de l’auteur de la saga aux dizaines de millions d’exemplaires vendus dans le monde. La vengeance du Kremlin, 200e et dernier opus de la saga, était paru début octobre.