Plus de 7 millions de visites à Marseille pour la capitale européenne de la culture

BILAN Le Mucem est le lieu qui a attiré le plus de visiteurs pour «l'année capitale» de Marseille...

avec AFP

— 

Visite du MUCEM avant l'inauguration en présence du président de la  république François Hollande et l'ouverture au public le 7 juin prochain  avec l'exposition «Au Bazar du genre, Féminin-Masculin en Méditerranée», le 3 juin 2013.
Visite du MUCEM avant l'inauguration en présence du président de la république François Hollande et l'ouverture au public le 7 juin prochain avec l'exposition «Au Bazar du genre, Féminin-Masculin en Méditerranée», le 3 juin 2013. — P. MAGNIEN / 20 MINUTES

Les événements organisés à Marseille et en Provence pour l'année de la capitale européenne de la culture ont généré plus de sept millions de visites, ont annoncé mardi les organisateurs.

7,35 millions de visites avaient été enregistrées à la mi-octobre, selon l'association Marseille Provence 2013. Arrive en tête des sites les plus fréquentés le Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée (MuCEM, 1,25 million de visites depuis son ouverture en juin).

Une déception et des satisfactions

Le Grand atelier du Midi, l'exposition-phare de cette année, partagée entre Marseille et Aix-en-Provence (et close le 13 octobre), a réuni 462.000 visiteurs, en deçà cependant des 600.000 espérés et avec un déficit à la clé.

Parmi les événements très populaires, en plein air et gratuits, «Entre flammes et flots» (le Vieux-Port éclairé à la bougie pour un week-end en mai) a réuni 420.000 personnes, «Transhumance» (défilé de troupeaux en ville) 300.000, le show de la Patrouille de France et des voltigeurs de l'armée de l'air, en coopération avec la chorégraphe Kitsou Dubois, 200.000 sur deux jours.

Budget dépassé mais «en cours de réglement»

La Villa Méditerranée, spectaculaire bâtiment construit par la Région, a attiré 175.000 curieux, le J1, hangar portuaire temporairement ouvert à des expositions, plus de 220.000.

Au terme de ces dix mois, l'organisation affiche un déficit de 2,9 millions d'euros - sur un budget de 91 millions - mais informe que «la situation est en cours de réglement», notamment grâce à des économies «en tout genre» réalisées sur l'association MP 2013.

2014 entre les mains du préfet

La manifestation a vu la création ou la rénovation de près de dix musées. Elle se poursuit notamment avec l'exposition Le Corbusier au J1 ou encore un parcours d'arts numériques à Aix-en-Provence. Elle doit s'achever le 31 décembre à Marseille avec le dernier épisode d'une série commencée en janvier par le Groupe F, leader mondial de la pyrotechnie.

Après la dissolution de l'association MP 2013, le préfet des Bouches-du-Rhône sera chargé de superviser la réflexion sur l'après-2013. Une prochaine réunion est prévue en novembre à ce sujet.