Miossec, scène d'impro

©2006 20 minutes

— 

ali et Miossec se livrent - Les éditions Le Bord de l'eau publient "Cali et Miossec, rencontre au fil de l'autre", un livre très original d'entretiens entre ces deux chanteurs talentueux et à fleur de peau. Les entretiens ont été menés par le journaliste Grégoire Laville et Yves Colin, membre de l'équipe du festival des Vieilles Charrues.
ali et Miossec se livrent - Les éditions Le Bord de l'eau publient "Cali et Miossec, rencontre au fil de l'autre", un livre très original d'entretiens entre ces deux chanteurs talentueux et à fleur de peau. Les entretiens ont été menés par le journaliste Grégoire Laville et Yves Colin, membre de l'équipe du festival des Vieilles Charrues. — Bertrand Guay AFP/Archives

Plus timide que bête de scène, le rocker breton est spécialiste des concerts imprévisibles. Bavard un soir, taciturne le suivant, oubliant ses paroles ou improvisant des chansons à boire, Christophe Miossec ignore la routine. Pour défendre L'Etreinte, son dernier album, il a même changé de musiciens, à l'exception de son guitariste. « Mon violoniste est un virtuose, assure-t-il. Il joue aussi du piano avec plein de doigts. Avec lui et le violoncelliste, on a bousillé mes vieux morceaux pour y remettre de la fraîcheur. » Autre surprise : le groupe belge Zita Swoon, présent sur L'Etreinte, assure la première partie.

Isabelle Chelley

*Ce soir à Bordeaux, demain à Ris Orangis, le 3-12 à Paris, le 4 à Strasbourg et le 6 à Lille.