Jean-Louis Trintignant: «J’ai rayé Bertrand Cantat de ma vie»

Vincent Vantighem

— 

FAYOLLE PASCAL/SIPA

Il a pensé qu’il allait se suicider. Mais il ne l’a pas fait. «Et c’est son problème». Sur l’antenne d’Europe 1, Jean-Louis Trintignant a réagi, lundi soir, après la publication d’une interview de Bertrand Cantat dans les Inrockuptibles. L’ancien leader de Noir Désir affirme avoir «commis l’irréparable» en abordant pour la première fois la mort de Marie Trintignant pour laquelle il a été condamnée.

Cantat voulait se «flinguer»

«Je croyais qu’après le drame, il le ferait [il se suiciderait] mais il ne l’a pas fait. C’est son problème.» Dans l’entretien aux Inrocks, Bertrand Cantat assure pourtant qu’il en avait l’intention. «Après avoir accompagné Marie à l'hôpital, j'ai été viré et je suis revenu à l'appartement. Pour me flinguer», raconte-t-il.


Jean-Louis Trintignant à propos de Bertrand... par Europe1fr

Changer de trottoir

«J’ai essayé de ne pas l’accabler, répond Jean-Louis Trintignant. Franchement, c’est quelqu’un pour qui je changerais de trottoir si je le voyais (…) Je l’ai rayé de ma vie. Je ne peux pas dire que c’est de la haine. C’est quelqu’un que je ne veux pas rencontrer…»