Piaf, une interprète, mais surtout une auteur très rentable...

CULTURE La chanteuse a aussi signé 80 chansons déposées à la SACEM...

Benjamin Chapon

— 

Edith Piaf en concert à Melun dans les années 50.
Edith Piaf en concert à Melun dans les années 50. — DALMAS/SIPA

Edith Piaf n’était pas qu’une interprète. Depuis 20 ans, La vie en rose n’a jamais quitté le top 10 des chansons qui ont généré le plus de droit d’auteurs a annoncé la Sacem, société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique. Et l’auteur de la chanson n’est autre qu’Edith Piaf elle-même. L’hymne à l’amour, dont elle est également auteure, est l’autre plus gros pourvoyeur de revenus pour les ayant droits de la chanteuse qui a 80 titres déclarés à la Sacem.

Par ailleurs, la Sacem a dévoilé à 20 Minutes que les pays étrangers où les chansons de Piaf généraient le plus de droits (et par conséquent où elles étaient le plus diffusées ou utilisées dans des films et des publicités) étaient le Japon, l’Allemagne, l’Italie et les Etats-Unis. Dans le top 5 des chansons dont Edith Piaf est l’auteure, on trouve, outre les deux tubes susnommés, Tu es partout, Les amants et Belle histoire d’amour.

Reçue à l'examen

Dommage pour elle, L’Amour n’était pas le sujet de l’examen d’entrée à la Sacem (examen aujourd’hui aboli) quand Edith Piaf s’y est présenté le 6 décembre 1943. A la place, la chanteuse a du produire un refrain et deux couplets sur le thème: «Ma chanson c’est ma vie»...

Mots-clés :