Journées du patrimoine: près de 12 millions de visiteurs

EVENEMENT Le succès des Journées du patrimoine ne s'est pas démenti ...

avec AFP

— 

Le succès des Journées du patrimoine ne s'est pas démenti cette année avec, comme en 2012, plus de 12 millions de visiteurs qui, de l’Élysée à l'ancienne chocolaterie Meunier, se sont rendus ce week-end dans plus de 16.000 sites, a indiqué dimanche soir à l'AFP le ministère de la Culture.
Le succès des Journées du patrimoine ne s'est pas démenti cette année avec, comme en 2012, plus de 12 millions de visiteurs qui, de l’Élysée à l'ancienne chocolaterie Meunier, se sont rendus ce week-end dans plus de 16.000 sites, a indiqué dimanche soir à l'AFP le ministère de la Culture. — Philippe Huguen AFP

Le succès des Journées du patrimoine ne s'est pas démenti cette année avec, comme en 2012, plus de 12 millions de visiteurs qui, de l’Élysée à l'ancienne chocolaterie Meunier (15 .000 visiteurs), se sont rendus ce week-end dans plus de 16.000 sites, indique dimanche à l'AFP le ministère de la Culture.

Plus de lieux ouverts au public

Cette édition était placée sous le thème «1913-2013 : cent ans de protection», afin de rendre hommage à la loi du 31 décembre 1913, pilier de la protection des monuments historiques en France.

Quelque 16.955 lieux étaient ouverts au public, contre 16.000 lors de la précédente édition. Et comme chaque année, les lieux de pouvoir ont rencontré un franc succès.

À Paris, ils ont été 20.000 à se rendre au Palais de l’Élysée, où certains d'entre eux ont été accueillis samedi matin par le président François Hollande et sa compagne Valérie Trierweiler qui se sont prêtés au jeu des autographes et des photos.

Malgré la pluie, 26.000 visiteurs ont également patienté longuement avant d'entrer au Sénat et 15.500 devant l’Assemblée nationale où deux volumes de la célèbre encyclopédie de Diderot étaient exposés. 6200, eux, ont choisit l'hôtel Matignon.

Des milliers de personnes ont également découvert les locaux de l’ancienne usine textile Tase à Vaulx-en-Velin dans le Rhône, l’ancienne chocolaterie Menier à Noisiel en Seine-et-Marne, ou la prison de Montluc de Lyon, ancien lieu de torture et d'exécutions durant l'Occupation allemande, qui ouvrait pour la première fois ses caves.

De son côté, la radio Europe 1 qui participait également aux journées du Patrimoine, revendiquait dimanche plus de 3000 visiteurs, venus à la découverte des studios et des voix de la station.