Le «twerking» pour les nuls

Anne Demoulin

— 

Miley Cyrus aux MTV Video Music Awards, le 25 août 2013 à New York.
Miley Cyrus aux MTV Video Music Awards, le 25 août 2013 à New York. — Charles Sykes/AP/SIPA

Exit le Harlem Shake et le Gangnam style, la nouvelle danse qui fait le buzz s’appelle le «twerking». Cette danse suggestive, exécutée par Miley Cyrus ce dimanche aux MTV Video Music Awards à New York, a provoqué un gros scandale outre-Atlantique. Sa performance a suscité plus de 306.000 tweets par minute sur Twitter. Un record. Ironie du sort, le mot «twerking» fait son entrée ce mercredi dans le dictionnaire de référence de la langue anglaise, l'Oxford dictionary. Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le phénomène twerking sans jamais oser le demander….

C’est quoi?

Le «twerking»  est une danse qui consiste à secouer ses hanches dans un mouvement de va-et-vient intempestif. Les danseuses doivent trouver le moyen d’agiter leurs fesses de façon frénétique devant leur partenaire masculin. Le twerking  serait ainsi l’affirmation du pouvoir sexuel des femmes.

D’où ça vient?

Le twerking est né de la culture hip-hop des années 1990. Adopté par la scène musicale de la Nouvelle Orléans, il a été ensuite popularisé dans les clubs de strip-tease de Houston et d’Atlanta. Rapidement, le phénomène s’est imposé sur les dancefloors américains, mais aussi en Jamaïque et en Afrique de l’Ouest.  En 1995, le rappeur Cheeky Blakk lui dédie une chanson intitulée «Something Twerk!».

Pourquoi ça marche?

Il réapparaît au début 2010. Waka Flocka et Drake rappent «Bounce that ass, shake that ass like the Twerk Team». Dès lors, la fièvre du twerking s’empare de toutes les plus grandes stars. Rihanna, Christina Aguilera, Chris Brown, Beyoncé ou encore Janet Jackson l’intègrent dans leur chorégraphie sur scène ou dans leur clip.

Lena Dunham, la créatrice de la série «Girls», confesse qu’elle «twerke dur» sur Twitter. La star de la télévision américaine Andy Cohen dit que le «twerk est partout dans le West Village». Madonna elle-même poste son twerking sur Instagram.  

Les nouvelles icônes que sont Nicki Minaj et Miley Cyrus s’y mettent aussi. Les performances de la seconde, encore estampillée Disney, dont une déguisée en licorne, choquent. Et amusent aussi: Jay-Z évoque ainsi le twerking de la petite Miley dans son dernier album.

Lady Luscious et TwerkSum, deux jeunes femmes originaires d’Atlanta, élèvent le twerking au rang de performance à part entière. Leur Twerk Team compte pas loin de 360.000 abonnés sur YouTube. En mai 2013, des lycéens sont suspendus aux Etats-Unis pour avoir dansé le «twerk». Le phénomène est descendu dans la rue et se propage sur la Toile.

Comment le maîtriser?

Assurez-vous d’avoir des quadriceps en béton et de ne pas craindre un tour de rein. Explications en vidéo: