La lutte contre le terrorisme au menu de Casino Royale

— 

"Casino Royale" est le premier 007 écrit par Ian Fleming, mais les concepteurs du film n'en ont obtenu les droits qu'en 2000. Tourné en Grande-Bretagne, en République tchèque, aux Bahamas, avec des acteurs du monde entier, il nourrit la même fibre internationale que les précédentes oeuvres.
"Casino Royale" est le premier 007 écrit par Ian Fleming, mais les concepteurs du film n'en ont obtenu les droits qu'en 2000. Tourné en Grande-Bretagne, en République tchèque, aux Bahamas, avec des acteurs du monde entier, il nourrit la même fibre internationale que les précédentes oeuvres. — Leon Neal AFP

Dans "Casino royale", tiré du premier roman d'Ian Fleming, Daniel Craig campe un espion rajeuni et complexe, souvent brutal, amoureux d'une James Bond girl futée, incarnée par Eva Green. Si le célèbre espion en smoking est toujours amateur de voitures, de cocktails et de femmes, ce 21e film réalisé par Martin Campbell le montre à ses débuts, moins maître de lui-même car jeune, violent et vaniteux, et gagnant à grand peine son "permis de tuer" symbolisé par son nom de code "00". L’intrigue née sous la plume d'Ian Fleming en 1953 est transposée en 2006 : il doit affronter Le Chiffre, énigmatique banquier de la nébuleuse terroriste internationale, après les attentats du World Trade Center.