"Fais clic ici"

— 

 
  — no credit

Qui pourra échapper à «Borat»? Depuis plusieurs semaines, le buzz grossit autour du personnage créé par l'acteur britannique Sacha Baron Cohen. Son précédent héros, Ali G, avait cartonné grâce à ses débuts télévisuels et des cassettes vidéos qui circulaient sous le manteau.

Pour assurer la promotion de son film, ce dernier a massivement investi la toile. Outre le site officiel, la sortie de son film, le 15 novembre en France, est précédée d'un solide dispositif marketing. Tous les espaces d'expression sont investis pour faire de ce personnage de fiction une personne aussi réelle que possible. Ainsi, DailyMotion propose une flopée de vidéos dédiées au journaliste sorti tout droit de son Kazakhstan natal pour découvrir l'Amérique : Borat à Paris, Borat sur CBS, Borat chez Howard Stern, Borat au talk-show Late Night, Borat aux MTV Awards, etc.

Borat possède même son MySpace, est répertorié par Wikipédia, un site non-officiel (The Unofficial Borat) lui est dédié.... Sans oublier la possibilité pour l'internaute d'acquérir des bannières à son effigie.
Une stratégie payante : trois jours après sa sortie aux Etats-Unis et au Canada, le film a raflé 26,5 millions de dollars de recettes. Qui pourra échapper à Borat ? Personne !

Sandrine Cochard