Les Pixies : l'intimité des retrouvailles

©2006 20 minutes

— 

En 2004, les cultissimes Pixies annonçaient leur reformation, onze ans après une séparation houleuse : Frank Black avait viré ses compères par fax. Le docu Quiet Loud Quiet de Steven Cantor qui sort en DVD (Plaxifilm) chronique les retrouvailles du groupe rock alternatif américain. La caméra saisit les musiciens dans leur intimité avant et pendant la tournée internationale : vie de famille pour Frank Black et Joey Santiago (guitare), ou spectacles de magie pour le batteur, Dave Lovering...

Le film décolle lorsque le groupe prend la route, avec, en prime, la jumelle de la bassiste Kim Deal, venue épauler sa soeur, fragilisée par une cure de désintoxication. Les scènes de shows sont excitantes et contrastent avec le calme plat qui règne en coulisses, malgré le trac. « On ne se parle pas beaucoup. Pas parce qu'on ne s'entend pas. On est du genre silencieux », confie Frank Black pour assurer que le groupe ne connaît plus les tensions d'autrefois. Ce mélange live et docu comblera les fans d'un des groupes majeurs des années 1990.

I. Ch.

Frank Black laisse espérer les fans des Pixies tout en faisant mine de se tâter. « On devrait recommencer à zéro avec un nouveau nom, comme Vomit Squad, et tourner dans des petits clubs. Ce serait plus honnête. »