Dan Brown dope l'intérêt pour Dante et Botticelli

LIVRES Le roman de Dan Brown est en tête des ventes depuis sa sortie le 23 mai chez Lattès...

avec AFP

— 

Carte de l'Enfer de Dante peinte par Sandro Botticelli
Carte de l'Enfer de Dante peinte par Sandro Botticelli — DR

L'éditrice d'art Diane de Selliers a vu avec surprise s'envoler depuis mai les téléchargements de son application L'Enfer de Dante illustré par Botticelli: derrière cet engouement, le roman de Dan Brown, Inferno, traversé par ce poème épique de la Divine Comédie. En cause, un passage du roman de Dan Brown, en tête des ventes depuis sa sortie le 23 mai chez Lattès,dans lequel le héros assure: «Comme pour tout voyage, il nous faut une carte. Il n'y en a pas de meilleure ni de plus précise que celle dressée par Sandro Botticelli».

12.000 téléchargements

Il n'en fallait pas plus aux fans pour se précipiter sur cette fameuse carte... Et le seul endroit où l'on puisse la dénicher, précise Livres Hebdo, outre la Bibliothèque apostolique vaticane et le Cabinet des estampes et dessins de Berlin, c'est dans le livre La Divine comédie de Dante illustrée par Botticelli, publié en 1996 puis en 2008 par Diane de Selliers, devenu une application gratuite depuis janvier. Ainsi le rythme mensuel des téléchargements de l'application a triplé pour atteindre les 12.000 chargements en cumulé, souligne le magazine spécialisé.

Grâce à l'application, les lecteurs peuvent savourer l'intrigue en vérifiant pas à pas la «Carte de l'Enfer de Botticelli». Les fans du roman peuvent d'ailleurs aussi suivre à Florence les traces du héros, le désormais célèbre professeur de symbologie Robert Langdon, lors de circuits touristiques Dan Brown, organisés dans la cité toscane... Roman haletant de 565 pages, Inferno plonge le lecteur dans L'Enfer de Dante mais traverse aussi des sujets très contemporains comme la menace d'une pandémie ou la problématique de la surpopulation.