Entre créations et concerts intimes, Days Off affiche sa différence

AFP

— 

De Beck en acoustique à Patrick Watson en version symphonique, Days Off, le festival de la Cité de la Musique et de la Salle Pleyel, affiche sa différence pour sa 4e édition qui s'ouvre lundi.

Des projets de création inédits, jusqu'au 9 juillet

«La ligne éditoriale, c'est de faire un festival un peu différent, axé majoritairement sur des projets de créations, des projets inédits, des projets où l'association entre l'artiste et la salle donne quelque chose de très spécial» , explique à l'AFP le programmateur du festival, Vincent Anglade.«On est à chaque fois dans des propositions assez rares, assez intimistes. On n'est pas dans le format des grands festivals d'été», ajoute-t-il.

 

Jusqu'au 9 juillet, Days Off proposera neuf soirées, construites autour d'un ou deux artistes, soit à la Cité de la Musique, soit à la Salle Pleyel dans des lieux d'environ 1.500 places.

Lambshop, Band of Horses, Beck, Rover, Chilly Gonzales, Patrick Watson

La palette est très large, de la pop à l'électro, avec toutefois cette année une nette tonalité folk-rock. La soirée d'ouverture, lundi, sera ainsi un «retour aux sources de la country, du folk, de l'americana et des musiques populaires américaines», avec deux groupes cultes, Lambshop et Band of Horses. Le lendemain, l'imprévisible Beck, qui a publié son dernier album uniquement sous forme de partitions, viendra y faire une de ses rares apparitions en solo et en acoustique. Days Off laissera également le champ libre à Rover, Chilly Gonzales ou encore au Canadien Patrick Watson qui jouera avec l'Orchestre national d'Ile-de-France.

Pour la deuxième année consécutive, le festival, qui attend 14.000 spectateurs, proposera avant les concerts une scène gratuite et en accès libre, à la Cité de la Musique, sur laquelle les spectateurs pourront découvrir quatre jeunes talents de la scène pop-rock française.

Avec là aussi une programmation de qualité: Garciaphone, The Aerial, Apes & Horses et Pendentif.

Renseignements: www.daysoff.fr