James Gandolfini: L’hôpital a tenté de le ranimer pendant 40 minutes

DECES Le corps du comédien qui incarnait Tony Soprano sur le petit écran va être autopsié...

avec AFP

— 

L'acteur James Gandolfini en janvier 2012.
L'acteur James Gandolfini en janvier 2012. — AP/SIPA

 Le héros de la série américaine les Soprano, James Gandolfini, était déjà mort à son arrivée mercredi soir à l'hôpital qui a toutefois tenté de le ranimer pendant 40 minutes, ont indiqué jeudi des sources sanitaires.

Le corps de l'acteur de 51 ans, qui incarnait à l'écran un boss mafieux dépressif, va être autopsié «comme c'est la pratique quand un patient arrive à l'hôpital déjà décédé», a expliqué ce jeudi à la presse Claudio Modini, un responsable des urgences de l'hôpital Umberto I à Rome.

Victime d’un infarctus

Selon les services sanitaires italiens, la première ambulance est arrivée huit minutes après avoir été appelée par l'hôtel Exedra, au centre de Rome, où séjournait l'acteur. Les sauveteurs ont tenté la réanimation et la ventilation mais dès le début, l'état de M. Gandolfini, victime d'un infarctus, a paru «désespéré».

Une fois transporté à l'hôpital, les «opérations de réanimation ont continué pendant 40 minutes et la mort a été déclarée à 22H40» (20H40 GMT), selon les sources hospitalières. Le corps se trouve dans une chambre mortuaire de l'hôpital en attendant l'autopsie prévue dans un délai de 24 heures après le décès.

>> La carrière de James Gandolfini en images

L'acteur devait assister samedi au festival de cinéma TaorminaFilmFest pour recevoir le Prix Ville de Taormina (Sicile) et diriger une masterclass consacrée aux grands acteurs du cinéma et de la télévision.

«Nous sommes profondément attristés, nous avions eu James Gandolfini au téléphone quelques heures plus tôt. Il était très heureux de recevoir ce prix et de son voyage en Italie», ont expliqué le directeur éditorial du festival, Mario Sesti et la directrice générale Tiziana Rocca dans un communiqué.

Ces deux responsables sont en train d'organiser «un hommage du festival à la carrière et au talent» de l'acteur américain, qui a «su mieux que quiconque interpréter la société italo-américaine avec une personnalité riche de contradictions, douleur et humour». «Il a été l'un des visages les plus représentatifs de l'âge d'or de la télévision et un interprète mémorable aussi au cinéma», ont-ils estimé.

>> Rendez hommage à l’acteur par ici