Jean-Michel Jarre élu à la tête de la Confédération internationale des sociétés d'auteurs

CULTURE Il succède à Robin Gibb, père fondateur des Bee Gees...

avec AFP

— 

Jean-Michel Jarre sur scène à Moscou en Russie, le 18 octobre 2011.
Jean-Michel Jarre sur scène à Moscou en Russie, le 18 octobre 2011. — Picture Perfect / Rex Features / SIPA

Le musicien français Jean-Michel Jarre a été élu ce jeudi à Washington à la présidence de la Confédération internationale des sociétés d'auteurs et compositeurs (Cisac), a-t-on appris auprès de la Sacem, un de ses membres. Jean-Michel Jarre succède à la tête de la Cisac au peintre Hervé Di Rosa, qui assurait la présidence par intérim depuis le décès du musicien Robin Gibb des Bee Gees en 2012.

«Notre appétit insatiable pour le contenu gratuit affame la créativité»

Dans un entretien à Direct Matin à paraître vendredi, Jean-Michel Jarre souligne qu'il existe «une problématique nouvelle entre le droit des créateurs et la propriété intellectuelle d'un côté, et les nouveaux acteurs de la diffusion que sont les fournisseurs d'accès à internet». «Aujourd'hui, notre appétit insatiable pour le contenu gratuit affame la créativité. La notion de propriété intellectuelle ne se réduit pas à une question de versements de droits d'auteur», dit le pionnier des musiques électroniques, qui a vendu plus de 80 millions d'albums dans le monde.

Suite à une modification des statuts, Jean-Michel Jarre sera épaulé par quatre vice-présidents représentants tous les répertoires défendus par l'organisation: la chanteuse béninoise Angélique Kidjo, l'auteur, poète et scénariste indien Javed Akhtar, le réalisateur argentin Marcelo Piñeyro et le sculpteur sénégalais Ousmane Sow. Jusqu'à présent, l'assemblée générale de la Cisac n'élisait qu'un président et un vice-président.

Défendre les intérêts des créateurs

La Cisac est une organisation internationale non gouvernementale, dont le but est de défendre les intérêts des créateurs et développer les normes professionnelles les plus exigeantes pour protéger leurs droits. Elle regroupe 232 sociétés d'auteurs de 121 pays représentant plus de 3 millions de créateurs et ayants droit. Dans un communiqué, la Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (Sacem) salue cette nouvelle: « L'élection de Jean-Michel Jarre, l'un des artistes français les plus connus au monde, innovateur infatigable, ambassadeur de l'Unesco, est un signal fort: ce pionnier de l'électronique, qui a été le premier pour le grand public à marier technologie et musique, pourra porter haut la voix des créateurs du monde entier dans le débat mondial entre industries créatives et grands acteurs des technologies de l'information». La Sacem ajoute: «C'est un honneur et un bonheur de voir, pour la première fois depuis 1968, l'un de nos membres élu à la présidence de la communauté de plus de 3 millions de créateurs dans le monde.»