Geekopolis, le festival qui met à l'honneur la culture geek et l'imaginaire

CULTURE Créée par des passionnés, cette nouvelle manifestation se déroulera les 25 et 26 mai au Palais des Congrès Paris-Est Montreuil...

Anaëlle Grondin
— 
La saga Star Wars est considérée comme faisant partie de l'univers «geek».
La saga Star Wars est considérée comme faisant partie de l'univers «geek». — CAPTURE D'ECRAN/20MINUTES.FR

«Je suis un gros geek et je l’assume». Cyril Villalonga est l’un des initiateurs de Geekopolis. Le trentenaire, qui raconte avoir toujours évolué dans la culture Internet, avoir travaillé dans l’univers du manga et être passionné de jeux de rôle grandeur nature, rêvait depuis longtemps de créer cette manifestation dédiée à la culture geek. «Avec ce festival, on veut permettre aux gens de se retrouver autour de points communs»,  a-t-il assuré ce jeudi en présentant Geekopolis. Si vous aimez l’univers fantastique, les comics, les nouvelles technologies, les jeux de rôle, ou que vous avez la passion de l’imaginaire, vous y trouverez forcément votre bonheur.

Les 25 et 26 mai au Palais des Congrès Paris-Est Montreuil, cette «ville des geeks» se divisera en cinq quartiers, étalés sur 15.000 mètres carrés. Avalon sera dédié à tout ce qui est fantasy, Little Tokyo se concentrera sur la culture japonaise et les mangas, Metropolis mettra en avant la science-fiction et les super-héros, Teklab abordera les sciences et les technologies, et Nautilus fera la part belle au steampunk. Chacun de ces quartiers proposera des animations, expositions, conférences, jeux, ateliers et rencontres avec des célébrités geeks. 

«Le visiteur sera acteur»  

«Aujourd’hui, il existe des manifestations autour du manga, des manifestations autour du jeu vidéo. On veut essayer de fournir une offre alternative à ce qui se fait», explique Cyril Villalonga. La particularité de Geekopolis? «Notre slogan c’est "le festival dont vous êtes le héros".» «Le visiteur sera acteur», poursuit-il. «On veut mettre l’accent sur l’interactivité, que chacun mette les mains dans la pâte», renchérit son acolyte Fabrice Jouvenot, dit «Dante», qui a travaillé sur la programmation du festival. Il énumère une série d’activités ludiques auxquelles il sera possible de s’adonner à Geekopolis: des ateliers pour apprendre à faire des costumes, des prothèses en latex ou des objets en cuir, un espace de jeux (de plateau, traditionnels, de rôle ou vidéo), des projections de Web séries «connues et moins connues», des master class autour des arts graphiques, ou encore des démonstrations scientifiques. «Seul 20% de notre espace sera dédié à la vente», indique fièrement l’un des initiateurs du festival. 

Pour pouvoir organiser cet événement, il a fallu 400.000 euros à ses organisateurs, confie à 20 Minutes Cyril Villalonga. «On a eu un certain nombre de fonds propres, mais également des partenaires qui nous ont fait confiance», précise-t-il. Son objectif pour cette toute première édition de Geekopolis le mois prochain? «La réussite qualitative de la manifestation», répond le trentenaire, qui a l’ambition d’attirer 10.000 visiteurs.

Geekopolis, les samedi 25 et dimanche 26 mai au Palais des Congrès Paris-Est Montreuil. Les horaires et tarifs sont disponibles sur le site officiel de la manifestation.