Les internautes élisent leur sept merveilles du monde

— 

Températures tournant autour de 35°C, alertes à la pollution d'ozone, restrictions d'eau, niveaux d'eau rendant la navigation fluviale impossible ou incendies de forêts : l'Europe continuait mercredi de souffrir de la canicule, mais une fin de semaine plus fraîche était en vue.
Températures tournant autour de 35°C, alertes à la pollution d'ozone, restrictions d'eau, niveaux d'eau rendant la navigation fluviale impossible ou incendies de forêts : l'Europe continuait mercredi de souffrir de la canicule, mais une fin de semaine plus fraîche était en vue. — Joël Saget AFP

Les Jardins suspendus de Sémiramis, la statue de Zeus à Olympie, le Phare d’Alexandrie… Ces lieux vous disent quelque chose mais vous ne les avez jamais vus ? Normal, ils font partie des sept merveilles du monde, dont la quasi-totalité a disparu dans des tremblements de terre ou des incendies. La seule «merveille» ayant survécu à ce jour est la Grande pyramide de Gizeh d’Egypte.

Pour « réactualiser » un peu cette top list, la fondation new7wonders, créée en 2001 par Bernard Weber, un aventurier suisse, a demandé aux internautes de voter pour élire leurs sept nouvelles merveilles du monde. Ils devront choisir parmi 21 finalistes, dont la tour Eiffel fait partie. La délégation qui organise l’évènement vient à Paris aujourd’hui pour inciter les Français à voter pour la Dame de fer.

La procédure est simple : il suffit de s’inscrire sur le site et de choisir ses sept merveilles du monde. L’internaute peut également voter deux fois de plus par téléphone (tarifs en vigueur vers l’étranger). Pour 1,60 euros, il aura même droit à un certificat de vote établi à son nom.
La liste des vainqueurs sera annoncée le 7 juillet 2007 à Lisbonne, au Portugual. Les sept nouvelles merveilles du monde ne remplaceront pas leurs aînées mais profiteront un peu plus aux tours-opérateurs… 

C. F.