Dinard sans vague à l'âme

©2006 20 minutes

— 

Emotion sans vagues en ce week-end de grandes marées à Dinard. Avant que le Festival du film britannique ne s'achève par la projection inattendue de Venus, de Roger Michell, le réalisateur de Coup de foudre à Notting Hill, le Hitchcock d'or est revenu, samedi soir, à London to Brighton de Paul Andrew Williams. Un premier film âpre et émouvant sur deux jeunes filles confrontées à la prostitution ; le meilleur d'une compétition grave et austère...

L'ambiance, il fallait plutôt la chercher dans les rues de la ville, surtout après la projection de Glastonbury, excellent documentaire hors compétition de Julien Temple sur le célèbre festival de rock anglais.

B. C.