La bonne info de Beck

©2006 20 minutes

— 

Samedi, avant Radiohead, le talentueux Beck s'est lui aussi taillé un franc succès grâce à un concert déjanté, avec table de cuisine sur scène et marionnettes à l'effigie du chanteur américain et de ses musiciens.
Samedi, avant Radiohead, le talentueux Beck s'est lui aussi taillé un franc succès grâce à un concert déjanté, avec table de cuisine sur scène et marionnettes à l'effigie du chanteur américain et de ses musiciens. — Stéphane de Sakutin AFP

Décevant sur son précédent album, Beck renoue avec l'inspiration. The Information, son neuvième disque, déborde de bonnes idées : pochette à personnaliser à coups de stickers, DVD de clips faits maison pour accompagner chaque morceau...

D'emblée, l'électron libre californien accroche et séduit avec ses collages sonores brillants, fusionnant pop psychédélique, hip-hop, électro façon Air et percussions brésiliennes. Il compose quelques futurs tubes, comme le très enlevé Think I'm in Love ou l'irrésistible Nausea qu'on fredonne malgré soi. On sent aussi que le petit génie a mûri. Il le prouve avec les titres expérimentaux qui clôturent l'album sur une note ambitieuse, laissant présager d'une future mutation...

I. Ch.