Turin en fait toujoursdes caisses

La rédaction du Routard

— 

Le Lingotto, l'un des principaux sites industriels de Fiat, reconverti par Renzo Piano.
Le Lingotto, l'un des principaux sites industriels de Fiat, reconverti par Renzo Piano. — A. GAROFALO / REUTERS

Au pied des Alpes, traversé par le Pô qui serpente entre ses collines verdoyantes, la ville italienne de Turin possède des édifices de style baroque et de larges rues bordées d'arcades. Mais la capitale piémontaise est avant tout, depuis le début du XXe siècle, le berceau de la marque Fiat, acronyme de Fabbrica Italiana Automobili Torino.

Un site industriel


A ce titre, la ville possède un superbe musée qui abrite l'une des plus belles collections d'automobiles du monde. Trois étages suffisent à peine pour raconter l'histoire de la voiture en Italie. L'expo montre aussi l'influence et l'importance de la voiture dans l'économie, la société et l'histoire. On peut aussi sourire en voyant l'exposition très ludique de 2 CV et Fiat 500 toutes aussi rigolotes les unes que les autres. Bien sûr, la part belle est faite aux voitures italiennes et les amateurs frémiront devant la Mercedes de Fangio et ses rivales Ferrari, Alfa Romeo, Bugatti, ou Maserati.

Non loin, impossible de manquer le Lingotto, un des principaux sites industriels de Fiat, reconverti sous la férule du célèbre architecte Renzo Piano en centre de congrès multifonctionnel. Il abrite l'état-major de Fiat et constitue une véritable ville dans la ville avec une galerie commerciale, un multiplexe, une salle des congrès (la célèbre «bulle de verre», posée sur la piste d'essais), un auditorium, deux hôtels, un restaurant panoramique et une pinacothèque qui semble suspendue dans les airs. Ce musée rassemble 26 chefs-d'œuvre provenant de la collection privée de Giovanni Agnelli, parmi lesquels des Matisse et des Canaletto. En face du Lingotto, issus du mouvement Slow Food, Eataly propose de manger bio et frais. Mais avant de passer à table, il ne faut pas oublier d'aller faire un tour au 1er étage, au musée Carpano, du nom de l'inventeur du vermouth.