«Histrions» hystériques

©2006 20 minutes

— 

Raconter l'histoire du monde, du big bang jusqu'en 2076... C'est le pari fou des Histrions. Dans cette épopée délirante de Marion Aubert, une vingtaine de comédiens et musiciens jouent, comme des gamins qui auraient trouvé des costumes bigarrés dans un grenier, à être le Soleil et la Lune, « l'homme de trop », ou « la vieille du premier rang », un personnage fil rouge qui démolit les acteurs en haranguant le public. Drôle et généreux, le spectacle surprend constamment avec la mise en scène inventive de Richard Mitou. Certes, cela bouillonne et les zozos ne savent plus s'arrêter... Mais en la matière, mieux vaut trop que pas assez !

C. L.

Au Théâtre de la Colline (Paris 20e).

A moins de 30 ans, Marion Aubert a publié de nombreux textes. Elle a fondé la compagnie Tire pas la nappe, en résidence au Conservatoire de Montpellier, dont sont issus tous les comédiens des Histrions. Elle y fait même une apparition en « Reine de carton-pâte ».