Drôles de trésors parmi ces pirates

Stéphane Leblanc

— 

F. LODI / 20 MINUTES

Des terreurs, les pirates ? Quelle blague ! Aujourd'hui, les chasseurs de trésors ne font peur à personne, mais doucement rigoler.

Le plus ridicule


C'est le capitaine Pirate dans Les Pirates, des studios Aardman (Wallace et Gromit). On l'aime bien, affublé d'un dodo en guise de compagnon à plumes, mais il est la risée de ses rivaux, avec son équipage de «bons à rien et mauvais en tout»…

Le plus espiègle


Deux personnages croisés dans la série «Wakfu» font l'objet d'un traitement en BD, selon le principe du transmédia cher à Ankama. L'héroïne n'a que 12 ans et bien plus que toutes ses dents. Mordant.

Le plus juvénile


Riche idée d'inciter les jeunes lecteurs à lire en «novélisant» le plus populaire des mangas, One Piece. Ce tome 6 centre son intrigue sur Zorro, l'un des équipiers du Vogue Merry, dont l'adresse au sabre est supérieure à celle de son homonyme masqué à l'épée.

La Promesse de Zorro, One Piece, tome 6, Bibliothèque verte, 4, 95 €.

Le plus influent


Encore One Piece, où les méchants pirates s'acoquinent avec des fleurs hilares qui rappellent celles que le réalisateur Mamoru Hosoda (Les Enfants loups) a inventé avec Takashi Murakami dans un clip pour Louis Vuitton.

Le Baron Omatsuri et l'île au secret, One Piece, film n°6, DVD et Blu-Ray, Kazé, env. 20 €.

Le plus répétitif


Deux albums d'Astérix dans un même film. Et des pirates deux fois coulés. Par les Romains venus envahir la Britannia. Puis par les Normands avides de connaître la peur. Running gag.