Quels drôles d'oiseaux, ces Guillemots

©2006 20 minutes

— 

Surfant sur le succès d'un single sorti en mai, les excentriques Guillemots viennent de signer leur premier album. Through the Windowpane se démarque de la pop anglaise actuelle avec ses ballades poignantes à la Jeff Buckley et ses morceaux fourre-tout où le quatuor de Birmingham mêle les genres. « Je veux que mes chansons procurent aux gens l'émotion qu'on éprouve en découvrant les Beatles », explique Fyfe Dangerfield, chanteur et guitariste. Un désir d'originalité qui a séduit les maisons de disques dès les premiers shows du groupe. « On délirait exprès pour dérouter les mecs des labels. Et ils adoraient ça ! » Ça tombe bien, nous aussi.

I. Ch.