Un couple d'écrivains américains à Paris

©2006 20 minutes

— 

C'est le chouchou de la presse littéraire cette rentrée : Jonathan Safran Foer est l'un des cinquante écrivains invités au festival America qui ouvre ses portes ce soir à Vincennes (Val-de-Marne) pour trois jours. L'auteur de Extrêmement fort et incroyablement près (L'Olivier) n'a pas 30 ans, mais il promet : son précédent livre, Tout est illuminé a été salué par Susan Sontag et Carol Joyce Oates.

Son nouveau roman raconte la quête existentielle d'un gamin de 9 ans, à New York, après la mort de son père dans l'une des Twin Towers. C'est tendre, poétique et fantaisiste avec des dessins, des photos, ici et là, qui interrompent le texte et égaient le lecteur étonné. Le style est frais, vif, inventif. Des qualités que l'on retrouve dans le roman de son épouse, Nicole Krauss, L'Histoire de l'amour (Gallimard), sorti à la fin août lui aussi. Comme son mari, elle met en scène des histoires gigognes qui enchâssent le journal intime d'une enfant trop mûre à des récits de personnes âgées. L'univers est différent, mais les préoccupations communes. Et on se régale pareillement.

K. P.