Un ruineux concert de David Guetta prévu à Marseille fait polémique

MUSIQUE La ville a lâché 400.000 euros et mis gratuitement à disposition le parc Borély pour une représentation du DJ français et du chanteur Mika en première partie au mois de juin. Le public devra toutefois débourser 44 à 59 euros pour pouvoir s'offrir une place...

A.G.

— 

Le DJ David Guetta sur scène à New York en décembre 2011.
Le DJ David Guetta sur scène à New York en décembre 2011. — Evan Agostini/AP/SIPA

Le concert de David Guetta prévu le 23 juin à Marseille, capitale européenne de la Culture, ne fait pas jubiler tous les habitants de la Cité phocéenne. Si l’événement, qui doit prendre place dans le cadre grandiose du Parc Borély, est a priori alléchant, il fait grincer des dents ce week-end.

Le site Marsactu dévoile que la ville de Marseille a lâché 400.000 euros et mis à disposition gratuite le parc Borély pour faire venir le «pape des DJ», artiste français le mieux payé en 2011. Cette subvention est mentionnée dans une convention passée entre la mairie et Adam Concerts, organisateur de l'évènement.

Un groupe pour protester sur Facebook

«La mairie fait état d’une capacité de 23.610 personnes pour cette partie du lieu public. À raison de 44 euros par tête, 59 pour les VIP, l'exclusivité sur les buvettes et le merchandising, l'évènement avait-il besoin de l’aide financière de la ville pour être rentable?», s’interroge le site d’informations locales. Marsactu souligne par ailleurs que David Guetta est loin d’être dans le besoin: «Son cachet moyen tournerait autour de 200.000 euros, comme pour le Festival Garorock où il a demandé 100.000 euros de cachet par heure de prestation.»

Suite à cette révélation, un groupe baptisé «Commando anti-23 juin Marseille» a été créé sur Facebook. Les 6.650 membres qui l’ont déjà rejoint refusent «que la mairie aide un concert à 50 euros la place, sous le couvert de Marseille 2013, à hauteur de 400.000 euros.» Plusieurs élus locaux ont également réagi, notamment Christophe Madrolle (MoDem, vice-président de la communauté urbaine Marseille Provence Métropole) qui parle de «double paye pour les Marseillais».

Une décision prise en conseil municipal le 10 décembre

Selon Marsactu, la décision d'attribuer cette aide financière au concert du DJ a été prise en conseil municipal le 10 décembre, alors que le groupe d'opposition "Faire gagner Marseille" était sorti. La Provence confirme que «les élus socialistes et ceux du MoDem avaient quitté l’hémicycle». 

En 2000, Johnny Hallyday s’était produit au Vélodrome grâce aux subventions de la ville. La municipalité phocéenne avait déboursé 1,5 million de francs à l’époque et les spectateurs 100 francs par place. Soit beaucoup moins que le prix prévu pour recevoir David Guetta en juin.