«Ninja Gaiden» exigeant, «Anarchy Reigns» léger

— 

Après «Zombi U», c'est le deuxième jeu sur la Wii U, la console de Nintendo, à faire de l'œil aux joueurs «hardcore». Par son exigence, «Ninja Gaiden 3 Razor's Edge» s'adresse en priorité à ceux qui ne craignent pas de remettre leur ouvrage vingt fois sur le métier. Trop difficile pour les uns, réclamant juste précision et patience pour les autres, ce « beat them all » old school met tout le monde d'accord sur ses effusions gore. Sous des atours plus consensuels, « Anarchy Reigns » (sur Xbox 360 et PS3) n'en est pas moins brutal. Du studio japonais Platinum Games, créateur des brillants « Bayonetta » et « Mad World», on pouvait attendre davantage de finition et d'élégance. Reste un jeu de baston correct que son prix (30 €) rend digeste, et dont le multijoueur échevelé a été privilégié à l'aventure en solitaire. ■ J.M.