Ce n'est pas un mauvais «cheval», quoique

©2006 20 minutes

— 

Adapté d'un roman de Christophe Donner, Un cheval tente de trottiner à la Pépinière Opéra (Paris 2e). Mais reste sur place, la pièce ne traitant d'aucun des sujets amorcés. Passionné de courses hippiques, un écrivain met son couple en péril... mais il aurait fallu un peu plus que des répliques sorties d'un petit illustré du PMU pour creuser les sillons que sont la passion des chevaux, l'addiction au jeu, l'amour conjugal et la bisexualité. Et ce ne sont pas les interprètes qui consolent. Car hormis Camille Japy, convaincante en épouse désemparée et seul rempart contre la misogynie latente de la pièce montée par Jean-Marie Besset, le jeu hautement aléatoire de ses partenaires parvient à rendre tous les protagonistes antipathiques. Impossible, dans ces conditions, de miser sur ce cheval-là...

Ch. L.