Mort de Ravi Shankar: Retour en vidéo sur la carrière du roi de la sitar

VIDEO Le «parrain de la World Music» s'est éteint mardi à l'âge de 92 ans...

Corentin Chauvel

— 

Le musicien indien Ravi Shankar, en 1966.
Le musicien indien Ravi Shankar, en 1966. — D.MAGNUS / REX / SIPA

La musique indienne est en deuil. L’un de ses plus grands ambassadeurs, le joueur de sitar Ravi Shankar, est décédé mardi à l’âge de 92 ans. 20 Minutes revient sur quelques moments marquants de sa longue carrière en vidéo.

Après une première ouverture à une musique autre qu’indienne grâce à sa rencontre, dans les années 1950, avec le célèbre violoniste Yehudi Menuhin, Ravi Shankar devient le «parrain de la World Music» en inspirant les Byrds et surtout George Harrison, le guitariste des Beatles.


Devenu, dès 1966, «le musicien indien le plus connu au monde», Ravi Shankar est de tous les plus grands festivals rock: Monterey en 1967…


Et Woodstock en 1969, même si le musicien gardera une mauvaise impression du festival et du mouvement hippie en général en raison notamment de la consommation de drogues.


Continuant à œuvrer pour la musique classique indienne, Ravi Shankar va de nouveau s’associer à la pop en 1971 afin de récolter des fonds pour le Bangladesh, en proie à la guerre civile. George Harrison organise alors avec lui le premier concert caritatif de l’histoire du rock, réunissant, outre Ravi Shankar et l’ex-Beatles, Ringo Starr, Eric Clapton, et Bob Dylan.


Au cours des années suivantes, il tourne avec George Harrison, compose la bande originale du film Gandhi et collabore notamment avec le compositeur de musique contemporaine Philip Glass. L’ex-Beatles soutient toujours ses productions, notamment Chants of India, en 1997.


Si Ravi Shankar est notamment connu pour être le père de Norah Jones, c’est avec son autre fille, Anoushka, qu’il sera le plus proche, l’initiant au sitar et faisant d’elle sa digne héritière musicale.


Son grand ami George Harrison décède en novembre 2002. Un an plus tard, Ravi Shankar et sa fille Anoushka participent au fameux concert rendant hommage à l’ex-Beatles.


Ces dix dernières années, Ravi Shankar continuait de tourner à travers le monde, malgré son âge avancé. Il est mort à San Diego (Californie), où il vivait.