Aller au musée hors de Paris, une vraie galère?

TÉMOIGNAGES ites-nous ce qu'il manque dans votre région en matière culturelle...

C. La.

— 

Une femme devant «Office at night» (1940) à la rétrospective d'Edward Hopper au Grand Palais, le 8 octobre 2012. 
Une femme devant «Office at night» (1940) à la rétrospective d'Edward Hopper au Grand Palais, le 8 octobre 2012.  — Francois Mori/AP/SIPA

François Hollande a inauguré ce mardi le Louvres-Lens, deuxième version, un «bis» du musée parisien, à Lens dans le Pas-de-Calais. 205 œuvres seront exposées à 30 minutes de Lille (Nord) et une heure de Calais. Deux ans après le Centre Pompidou de Metz en Moselle, la culture française continue sa décentralisation. Le but, diffuser la culture hors de Paris et au passage démocratiser le reflexe culturel en rapprochant le musée du visiteur.

En janvier 2013, c’est Marseille (Bouches-du-Rhône), après Lille en 2004, qui deviendra ville européenne de la culture pour 12 mois. Dans une région qui attire 10 fois moins de visiteurs que l’Ile-de-France (pour seulement trois fois moins d’habitants), selon les chiffres du ministère de la culture pour 2010, la métropole marseillaise a 12 mois pour combler son retard.

>> Vous habitez à Lille, Bordeaux, Toulouse, Dijon ou ailleurs en province? Que pensez-vous de l’offre culturelle dans votre ville? Avez-vous l’impression d’être lésé par rapport à Paris? Prix, fréquence, éloignement, théâtre ou expositions, comment consommez-vous la culture dans votre ville? Que souhaiteriez-vous changer?

Racontez-nous dans les commentaires ou écrivez-nous à reporter-mobile@20minutes.fr