Les Rolling Stones se défendent sur le prix prohibitif de leurs places de concerts

A.G.

— 

Le mois dernier, les rockeurs anglais avaient déçu leurs fans. Lorsque les billets pour leurs concerts à Londres prévus dans quelques semaines ont été mis en vente sur Internet, quelle n’a pas été leur surprise de découvrir que la place la moins chère coûtait 130 euros. Certains étaient même très en colère contre leur groupe préféré.

Les Rolling Stones, qui ne s’étaient pas encore exprimé sur le sujet, se défendent ce vendredi dans les colonnes du Telegraph. Ronnie Wood a déclaré au journal qu’il ne culpabilisait pas par rapport au prix des places, jugé beaucoup trop élevé par le public, et aux nombreuses critiques.  Le guitariste se justifie en expliquant que les préparations pour les deux dates à Londres à la fin du mois leur ont coûté des millions de livres sterling. «On a déjà dépensé un million pour nos répétitions à Paris. Et l’aménagement de la scène nécessitera encore quelques millions. Sans oublier les lumières», a répondu le musicien. Leur spectacle a vraiment intérêt à être magique après de telles déclarations. Nul doute que les fans attendront les rockeurs légendaires au tournant.