Benjamin Biolay: «Je suis un incroyable veinard»

MUSIQUE Le chanteur revient avec «Vengeance», album «aventurier» qui sort ce lundi...

Armelle Le Goff
— 
Le chanteur Benjamin Biolay, le 12 octobre 2012, à Paris.
Le chanteur Benjamin Biolay, le 12 octobre 2012, à Paris. — PATRICK KOVARIK / AFP

Douce vengeance. Benjamin Biolay revient avec un titre comme un pied de nez à la rumeur qui lui empoisonna la vie en lui prêtant une relation avec l'épouse de l'ex-président et quatorze titres éclectiques réunis par un vrai sentiment de liberté. «C'est un album aventurier qui ressemble aux trucs que j'ai dans mon iPod», confie le chanteur.

 «Cadeaux merveilleux»

Deux ans après le succès de La Superbe (plus de 200.000 exemplaires vendus), Biolay évoque toujours la rupture («Aime mon amour», «Trésor, Trésor»), la solitude («Personne dans mon lit») et l'histoire («Sous le lac gelé»), mais l'orchestration y est plus audacieuse avec des cuivres très présents et de nombreuses collaborations. «C'est ça aussi la cohérence de ce disque. Pour l'essentiel, ce sont des chansons à la première personne que j'aurais pu chanter tout seul. Hormis pour Orelsan et Oxmo Puccino, que j'ai invités formellement, tous les autres sont des collaborateurs. Je produis le disque de Vanessa Paradis et une partie du disque de Carl Barât (ex-leader des Libertines). Chanter avec moi, ce sont des cadeaux merveilleux qu'ils m'ont faits», explique le chanteur.
Producteur de Vanessa Paradis, acteur dans le film d'Agnès Jaoui... Biolay est un solitaire boulimique de rencontres car, «au départ, mon rêve c'était de chanter dans un groupe». Un boulimique de travail, aussi, mais qui ne se plaint pas : «Je suis un incroyable veinard qui doit tout à la chance.»

En tournée

Benjamin Biolay sera en concert le 11 novembre à la Cigale, à Paris, dans le cadre du festival des Inrocks. Puis, à partirde mars 2013, il sera en tournée avec une première datele 8 mars au Théâtre du casino Barrière à Enghien-les-Bains, le 26 mars au Casino de Paris, le 19 avril au Siloà Marseille et le 22 mai au Transbordeur à Lyon.