Christine Ferrand : « Le livre politique a pris une dimension people"

— 

Interview de Christine Ferrand, rédactrice en chef
de Livres Hebdo.

On avait dit « rentrée politique »…alors ?

Elle l’est ! Une vingtaine d’hommes politiques ont annoncé un livre pour la rentrée. A cela s’ajoutent biographies et analyses écrites par des journalistes, soit une bonne centaine.

Pourquoi cette avalanche ?

La fin des idéologies et le faible poids des appareils
font que le politique s’exprime de façon plus personnelle. Son livre n’égrène plus un programme, mais prend une dimension people.

Les livres politiques peuvent-ils court-circuiter la
rentrée littéraire ?


C’est difficile à prévoir. Les tables des libraires et les
médias leur consacreront une large place. Mais les
gens auront peut-être envie de s’abstraire d’une campagne qui a commencé exceptionnellement
tôt en lisant des romans.

Recueilli par K.P.