«Cinquante nuances de Grey»: Les dessous de Mister Grey

PHÉNOMÈNE rcredi sort le roman que les lecteurs s'arrachent partout où il est publié...

Karine Papillaud

— 

Le premier tome de la saga érotico-sado-maso «Fifty Shades of Grey».
Le premier tome de la saga érotico-sado-maso «Fifty Shades of Grey». — Jeff Blackler / Rex Fea/REX/SIPA

Une mise en place de 320.000 livres, un succès international en six mois avec plus de 40 millions d'exemplaires écoulés dans le monde, traduits en 44 langues: la sortie mercredi de 50 nuances de Grey de E. L. James (17 euros) sera un carton ou ne sera pas. Les éditions JC Lattès ont fait un joli coup en s'emparant du livre le plus phénoménal depuis Harry Potter. Et publient un roman érotique à un tirage encore inédit.

De Twilight au « mummy porn »

Tout commence avec… Stephenie Meyer. L'histoire d'Anastasia et Christian s'inspire de celle de Bella et Edward dans Twilight. Avant qu'un éditeur australien n'en achète les droits, E. L. James a publié l'histoire d'Anastasia et Grey en feuilleton sur le site de fanfiction de Twilight (site où les fans écrivent des variantes de leur série préférée). 50 nuances de Grey raconte comment Anastasia, une étudiante vierge de 21 ans, rencontre Christian Grey, un milliardaire ultra-sexy de 27 ans. Elle est troublée, elle va céder, mais son truc à lui, c'est menottes et pinces à tétons, entre autres variantes SM.

E. L. James ne recule devant aucun cliché, mais avec un tel enthousiasme, une telle fraîcheur à écrire ses propres fantasmes qu'on entre dans le jeu. Un nouveau genre baptisé «mummy porn lit», du porno érotique pour ménagères. «Ce qu'Harlequin fait depuis trente-cinq ans, glisse Karine Lanini, directrice éditoriale déléguée en charge de la collection érotique Spicy Harlequin. On est loin d'Histoire d'O de Pauline Réage. 50 Shades of Grey n'est pas vraiment un roman érotique, le livre promet plus qu'il ne montre». «C'est le modèle Jane Eyre, résume Denyse Beaulieu, qui a traduit le roman. Une jeune fille méritante qui ne connaît pas sa beauté et conquiert un homme riche et ténébreux qu'elle transformera.» Elle a entrepris un gros travail sur la langue et la phrase, élaguant les grossièretés, les «fuck» et leurs dérivés: «Le lecteur français est plus attaché au style que l'anglais.»

Le premier tome sort mercredi, le deuxième le 3 janvier et le dernier le 13 février. Effet d'aubaine, une myriade d'agents anglophones ont harcelé les éditeurs européens avec des manuscrits érotiques grand public à la foire du livre de Francfort, qui vient de se terminer.