Dave: «Vanina a 72 ans aujourd'hui!»

VIDEO Le chanteur publie son autobiographie jeudi aux éditions Michel Lafon...

Annabelle Laurent / Thomas Lemoine pour la vidéo

— 

Dave dans le studio de 20Minutes. 
Dave dans le studio de 20Minutes.  — 20minutes

Vous ne connaissez pas Wouter Otto Levenbach, mais vous connaissez Dave. Le premier est arrivé à 21 ans en France par les rivières qui nous relient à la Hollande, son pays d'origine, amarrant en 1965 un vieux bateau sous le pont Neuf pour partir six mois plus tard à la conquête de Saint-Tropez, où l'attendait le hasard d'une rencontre avec Eddie Barclay... Le second chante toujours «Vanina ah ah ah...» à la fin de ses concerts, rempile bientôt comme juré de «La France a un incroyable talent» sur M6, et prépare son arrivée sur le grand écran en mars avec Une chanson pour ma mère. Dave l'affirme sans rougir: il ne veut pas «disparaître des radars».

Reportages bidons et traversée du désert

C'est peut-être en partie pour cela qu'à 67 ans, après avoir subi une grave opération cardiaque en juin 2011, le «chanteur à minettes» à la coupe de cheveux éternelle publie ce jeudi son troisième livre, J’irais bien refaire un tour…, chez Michel Lafon. Son enfance marquée par le départ de son père avec la bonne de 16 ans, l'hécatombe qu'a provoqué le sida chez ses amis, son histoire d’amour avec Patrick Loizeau, son parolier, qui dure depuis quarante ans, les reportages bidonnés réalisés avec France Dimanche ou Ici Paris auxquels il se prêtait «uniquement pour être dans la lumière»...

Dave évoque le tout avec son franc-parler habituel. «Je parle beaucoup d’argent comme je parle beaucoup de sexe, sans pudeur. Peut-être à cause de mes origines hollandaises!» glisse-t-il dans son récit. Le chanteur qui se décrit comme «beatnik» ne fait pas l'impasse sur sa carrière faite de hauts et de bas, de ses débuts dans la comédie musicale «Godspell» avec son ami Daniel Auteuil à son succès solo en 1974, quand il vendait 40.000 disques par jour, jusqu'à la longue traversée du désert des années 1980... et son «come-back» médiatique.

Dans le studio de 20 Minutes, Dave nous a assuré ne jamais se lasser de chanter «Vanina». Il nous en a même fourni la preuve.

«J’irais bien refaire un tour»

Si la vidéo ne marche pas, cliquez ici

«La France a un incroyable talent», La Cité de la Peur, «Dave aime l’edam»...

Si la vidéo ne marche pas, cliquez ici.