Emmy Awards: «Modern Family» et «Homeland» raflent presque tout

Philippe Berry

— 

Claire Danes et Damien Lewis, récompensés aux Emmy Awards, le 23 septembre 2012, pour leur rôle dans la série «Homeland».
Claire Danes et Damien Lewis, récompensés aux Emmy Awards, le 23 septembre 2012, pour leur rôle dans la série «Homeland». — PHOTOMONTAGE/20MINUTES/REUTERS/L.NICHOLSON

De notre correspondant à Los Angeles

Un scandale, une surprise et beaucoup de confirmations. Dimanche soir, les Emmy Awards récompensaient le meilleur de la télévision américaine. Bilan.

>> Revivez la cérémonie en live-comme-à-Hollywood par ici

Comédie: Modern Family indétrônable

La comédie familiale à l'humour «sympa» de ABC repart avec quatre Emmys. Le plus convoité: celui de meilleure série comique, pour la 3e année consécutive. Comme l'an dernier, Julie Bowen est sacrée meilleur second rôle féminin. Comme en 2010, son compère Eric Stonestreet fait de même chez les hommes.

Le scandale de la soirée, c'est la victoire de Jon Cryer pour l'Emmy du meilleur acteur avec son rôle dans Two and a half men, sans Charlie Sheen mais avec Ashton Kutcher. «C'est fou, il y a une erreur», s'est-il exclamé abasourdi. Le grand favori, Louis CK, se console avec un trophée récompensant l'écriture de Louie. Le double tenant du titre, Jim Parson (The Big Bang Theory), repart les mains vides. Chez les femmes, c'est Julia Louis-Dreyfus (Veep) qui s'impose.

Drama: Homeland frappe fort

On s'attendait à un duel entre Mad Men et Breaking Bad. C'est finalement Homeland qui repart avec les Emmys de la meilleure série dramatique et du meilleur scénario. Ses deux interprètes principaux, Damian Lewis et Claire Danes, sont également récompensés, après avoir joué au chat et à la souris pendant 12 épisodes diaboliques. Cette série sur un ex-marine soupçonné d'être passé du côté d'Al-Qaida est actuellement diffusée en France sur Canal+.

Homeland ne laisse que des miettes aux autres shows. Les meilleurs seconds rôles vont à Aaron Paul (Breaking Bad) et à Dame Maggie Smith (Downton Abbey). Boardwalk Empire est récompensé pour sa réalisation. Mad Men, qui aurait pu rentrer dans l'histoire avec une 5e victoire consécutive, rentre finalement bredouille.

«Game Change», meilleur téléfilm

Sarah Palin a porté chance à HBO. Game Change est sacré meilleur téléfilm et Julianne Moore meilleure actrice dans une mini-série.