VIDEO. Oscars 2017: Gros cafouillage, «La La Land» annoncé par erreur, «Moonlight» sacré

CINEMA Revivez la folle soirée des Oscars 2017...

Philippe Berry

— 

Jimmy Kimmel présente la cérémonie des Oscars, le 26 février 2017.
Jimmy Kimmel présente la cérémonie des Oscars, le 26 février 2017. — KEVIN WINTER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

L’ESSENTIEL :

  • La La Land annoncé vainqueur par erreur et crée le malaise
  • Damien Chazelle, 32 ans, plus jeune lauréat de l’Oscar du meilleur réalisateur pour La La Land

7h30: Tout le palmarès

C'est à lire ici, on va se coucher en Californie, bonne journée à tous!

7h00: La synthèse de la bourde monumentale

A lire ici.

6h15: MOONLIGHT, L'OSCAR, dans la grande confusion

La La Land est annoncé, tout le monde monte sur scène, le producteur remercie tout le monde puis s'arrête. "Moonight a gagné l'oscar, ceci n'est pas une blague". Confusion totale, l'équipe de Moonlight arrive sur scène. Quelqu'un a merdé et a glissé la carte  "Emma Stone, La La Land, dans l'enveloppe, apparemment.

 

5h55: Emma Stone, meilleure actrice, Isabelle Huppert bredouille

Pas de miracle pour l'actrice française, c'est Emma Stone qui s'impose. Elle remercie tout le monde, Damien Chazelle, Ryan Gosling, sa famille. "Une telle victoire doit beaucoup à la chance et il faut avoir la bonne opportunité". On a connu plus inspirant.

5h50: Et l'Oscar du meilleur acteur va à... Casey Affleck

Cette fois, il n'oublie pas de remercier son frère: "Ben I love you".

 

5h45: Damien Chazelle devient le plus jeune réalisateur sacré aux Oscars

Le réalisateur de La La Land n'a que 32 ans. C'était le grand favori. Il remercie sa compagne: "C'était un film sur l'amour, et j'ai eu la chance de tomber amoureux en le faisant".

 

5h35: Moonlight, meilleur scénarion (adaptation)

Pas de  surprise, après sa victoire aux Golden Globes.

 

5h30: «Manchester by the Sea», meilleur scénario original

Il bat La La Land, comme l'avaient prédit les bookmakers.

5h20: Et de quatre pour La La Land (meilleure chanson)

Pour City of stars, évidemment. Reste encore la réalisation, acteur, actrice, meilleur film et scénario. On mise sur trois autres victoires. Sympa, l'un des compositeurs remercie «ma maman qui m'a laissé arrêter le foot pour faire du théâtre».

 

5h15: Et de trois pour «La La Land» (bande originale)

Le grand favori finit fort et pourrait terminer à sept statuettes.

 

5h10: Second Oscar pour La La Land (photographie)

Attendu.

5h05: John Legend chante City of Stars

Voici donc à quoi ressemble la chanson chantée par quelqu'un avec de la voix, hein Ryan Gosling.

5h00: Séance «mean tweets» plutôt faible

On a connu les internautes en plus grande forme.

4h50: Kimmel tweete à @DonaldTrump

"Je suis un peu déçu, ça fait deux heures qu'on a commencé et Donald Trump n'a toujours pas tweeté", commence Kimmel. Qui tweete en live et interpelle le président américain: "hey u up" (t'es debout), et #MerylSaysHi (Meryl Streep te passe le bonjour).

 

4h45: «The White Helmets», meilleur docu court, "Sing", meilleur court-métrage

Il s'agit d'un documentaire britannique qui suit une équipe de volontaires qui tentent de sauver des vies en Syrie. Sing est un court-métrage hongrois.

4h35: Hacksaw Ridge, meilleur montage

Bon, tout ça ne fait qu'un seul Oscar pour La La Land, on est loin du raz de marée des Golden Globes.

4h30: «Le Livre de la Jungle», meilleurs effets spéciaux

Les animaux étaient quand même très cool, mérité!

4h20: Jimmy Kimmel invite des touristes aux Oscars

Une dizaine de touristes d'Hollywood Boulevard sont invités dans le Dolby Theatre. C'est du gros fan service un peu cripsant. Jennifer Aniston donne ses lunettes de soleil en cadeau, et Denzel Washington officie pour marier un couple. "C'est légal, c'est Denzel", jure Kimmel. Une femme fait un calin à Meryl Streep, un mec un peu creepy embrasse la main de Nicole Kidman. On a l'impression d'être au zoo.

 

4h10: Zootopie trop fort pour Ma Vie de courgette

Le rouleau compresseur de Disney a roulé sur le bijou français, sans grande surprise.

4h05: "Piper", meilleur court-métrage d'animation

On attend surtout la catégorie long-métrage.

4h00 : « Le client », meilleur film étranger, Farhadi boycotte les Oscars à cause du décret de Trump

Une demi-vicoire pour cette production franco-iranienne. Le réalisateur Asghar Farhadi a un message, lu devant les caméras : «Je suis absent par respect pour mon pays et les 6 autres pays visés par la loi inhumaine qui interdit aux immigrants d’entrer sur le territoire américain. Diviser le monde entre »nous« et »nos ennemis« instaure la peur». On attend la réaction de Donald Trump.

3h45: Viola Davis, meilleur second rôle féminin

C'est le premier Oscar pour cette immense dame. Elle claque la bise à Meryl Streep. Bon, je me suis endormi devant Fences, ultra bavard, qui n'allait nulle part après 30 min.

Discours... suprenant de Davis, qui parle de l'endroit où on trouve le plus grand talent: la tombe. "There's one place where all the people with the greatest potential are gathered... and that's the graveyard."

 

3h40: Un Oscar d'honneur pour Jackie Chan

On ne sait pas trop pourquoi, on a juste droit à un montage puis Jackie Chan qui sourit. Etrange.

 

3h30: Toujours pas d'Oscar pour «La La Land», battu dans le son x 2

Le montage va à Arrival (YES), avec le Québéquois Sylvain Bellamare, et le mixage va à Hacksaw Ridge. Ca fait 3 catégories que La La Land perd.

3h20: Il faut continuer de meubler pendant les pubs

C'est 5 min de cérémonie, 5 min de pub. Il faut bien ça pour se remettre des fausses notes de la chanteuse de Disney.

3h15: Trivial Pursuit: qui était l'acteur le mieux payé en 2016?

Non, pas Trom Cruise ou Brad Pitt mais... Dwayne "The Rock" Johnson, avec 64 millions de dollars, selon le classement Forbes.

3h10: «OJ Made in America», meilleur documentaire

Bon, à la base, ca a été fait pour la télé mais ca a été projeté dans quelques cinémas. Perso, 13, sur l'incarcération de masse, a été une révélation bien plus marquante.

3h00: «La La Land» perd son premier Oscar, les costumes va à «Fantastic Beasts»

«Je n'ai rien préparé, merci à mon équipe, et à mes enfants!». La grande gagnante pour Fantastic Beasts and where to find them pensait que l'Oscar irait à La La Land et n'a pas préparé d'anti-sèche.

3h00: Un Oscar pour «Suicide Squad»!! Bon, pour le maquillage

Make up, la seule catégorie où un blockuster tout pourri peut gagner. «Un Oscars pour tous les immigrants», lance le vainqueur italien. On rappelle que Les Evadés, le film le mieux noté de imdb, a donc gagné moins d'Oscar que Suicide Squad. Voilà.

2h50: Mahershala Ali, meilleur second rôle masculin pour «Moonlight»

Mais oui!! Après House of Cards et Luke Cage, c'est l'heure de la reconnaissance pour Ali, dans l'uppercut émotionnel Moonlight.

 

2h40: «On est content que la douane ait laissé entrer Isbaelle Huppert»

Kimmel continue avec son humour sympa. C'est pas Ricky Gervais mais c'est au-dessus de Jimmy Fallon. Il se moque de «l'actrice overrated Meryl Streep».

 

2h35: Jimmy Kimmel commence et c'est évidemment politique

 

"Les Oscars sont regardés par des millions d'Américains et dans 200 pays qui nous détestent  désormais". Ca commence avec l'anti-Trump. Jimmy Kimmel appelle cependant à la réconciliation, à commencer par... avec Matt Damon. Il taille son grand copain "qui a donné son rôle dans Manchester By The Sea à Casey Affleck et a choisi de faire un film chinois en chignon qui a perdu 80 millions de dollars." Pas mal.

 

2h30: C'est parti avec Justin Timberlake!

Il a le feeling et donne le coup d'envoi des Oscars. C'est la chanson de fin de Boxtrolls, sans trop qu'on sache pourquoi.

 

2h25: H-5 min est Justin est READY

Petit photobomb au passage.

 

2h20: Parlons de Get Out

C'est hors Oscars, mais le film du comique Jordan Peele est la grosse claque de ce début d'année. On rit, on est super mal à l'aise face à la satire, et petit à petit, ça bascule dans l'horreur pure. Grosse claque ce week-end.

 

2h20: Denzel Washington, il y a 27 ans et aujourd'hui

Il vieillit bien, Denzel.

 

2h15: Damien Chazelle, l'homme de la soirée

Le réalisateur de La La Land devrait repartir avec plusieurs statuettes. Pour ceux qui se demandent: il est américain mais ses parents sont français. Et oui, il est 100% fluent, avec une toute petite point d'accent.

 

2h10: Cookie Lyon!

C'est Taraji B. Henson, d'Empire,  qu'on retrouve dans Hidden Figures. Et pas HIDDEN FENCES, aux Golden Globes, tout le monde se mélangeait les crayons avec Fences, de Denzel.

 

2h05: 20 nominations pour Meryl Streep

One of the most over rated actress, dirait Donald Trump.

 

2h00: Emma Stone l'actrice à battre

L'Oscar lui est promis. Hollywood adore les jeunes stars qui montent. On a eu Jennifer Lawrence et Brice Larson, c'est son tour. En plus La La Land est quand même un film super nombrilistique calibré pour les nostalgiques de l'âge d'or hollywoodien.

 

1h50: Non, Ryan Gosling, NON

Cette chemise, ce n'est pas possible. Rien que pour ca, on supporte Casey Affleck pour meilleur acteur.

 

1h40: Isabelle Huppert n'a "pas eu peur"

Elle est au micro de ABC et revient sur son rôle de femme violée qui refuse d'être une victime. Comme aux Golden Globes, elle répète qu'elle n'a "pas eu peur" car "c'est du cinéma". Au passage, elle se débrouille quand même pas mal du tout en anglais!

 

1h45: Matt Damon devrait jouer les troubles fête

C'est son grand copain Jimmy Kimmel qui joue les maîtres de cérémonie.

 

1h40: Justin Timberlake et Jessica Biel arrivent

JT ouvre le bal avec Can't Stop the Feeling, de Box Trolls.

 

1h35: Mahershala Ali est là

Vous le connaissez sans doute de House of Cards. Dans Moonlight, il est phénoménal. S'il y avait une justice, le film écraserait La La Land.

 

1h30: C'est parti, baby!

Pendant 1h00, on est sur le tapis rouge. Les femmes ont leur robe de princesse, les hommes sont en smoking noir et blanc.

John Legend le beau gosse.

Nicole Kidman. Sa série TV Big Little Lies est LE guilty pleasure de ce printemps.

Halle Berry big hair:

 

Qui pour battre La La Land ? Avec 14 nominations – un record égalé – la comédie musicale de Damien Chazelle devrait tout rafler ou presque, dimanche soir. Du coup, la mission d’Isabelle Huppert, fraîchement auréolée d’un Cesar et d’un Golden Globe sera difficile, alors qu’Emma Stone est archi-favorite chez les bookmakers pour repartir avec une statuette. En animation, Ma Vie de courgette ne pourra sans doute rien faire face au rouleau compresseur de Disney, Zootopie.

Mais l’intérêt de ces 89e Oscars n’est pas que du côté des récompenses. Qui brillera sur le red carpet ? Jimmy Kimmel sera-t-il plus drôle que Jimmy Fallon ? Les stars critiqueront-elles encore Donald Trump ? Sortez le pop-corn et la tisane, et venez suivre la grand-messe hollywoodienne à partir de 1h30 (tapis rouge, puis cérémonie à 2h30) sur 20 Minutes.