VIDEO. Les cinq moments marquants des Oscars 2016

CINEMA «Spotlight» a créé la surprise, Leonardo DiCaprio a enfin gagné...

Philippe Berry
— 
Chris Rock, présentateur des 88e Oscars, le 28 février 2016.
Chris Rock, présentateur des 88e Oscars, le 28 février 2016. — C.PIZZELLO/AP/SIPA

Une grosse surprise, deux récompenses presque historiques et pas mal de politique. Les 88e Oscars, qui se sont déroulés dimanche soir à Hollywood, ont été marqués par plusieurs moments forts. Sélection.

1. Le premier Oscar de Leonardo DiCaprio

La malédiction est rompue. Les mèmes moqueurs sur Internet, les questions des journalistes, c’est fini. Leonardo a enfin remporté sa première statuette, pour sa cinquième nomination. Cela faisait quand même 22 ans qu’il attendait ça. Il a reçu une standing ovation, et Kate Winslet avait les yeux humides. L’acteur a remercié Inarritu pour une expérience « cinématographique transcendantale » et Martin Scorsese, pour lui avoir « tant appris ». Il a profité de la tribune pour lancer un appel écologique : « 2015 a été l’année la plus chaude enregistrée. Nous avons dû aller à l’extrémité sud de notre planète pour trouver de la neige. Le changement climatique est réel. »


2.Spotlight bat Le Revenant

Vainqueur aux Golden Globes, Le Revenant était le favori des bookmakers. Mais Spotlight qui narre l’enquête d’une équipe de journalistes du Boston Globe sur le scandale des prêtres pédophiles, étouffé par l’église catholique, mérite sa victoire. Puissant et rythmé, c’est le meilleur film du genre depuis Les Hommes du président, sur le Watergate.


3.Chris Rock sur la diversité

La diversité a été, comme souvent, la principale oubliée des nominations. Et le maître de cérémonie, Chris Rock, a attaqué d’entrée. « Je suis ici aux Oscars, connu aussi comme les récompenses pour les Blancs. S’ils désignaient les présentateurs, je ne serais pas là ce soir ». Le comique s’est montré tranchant, notant que dans les années 60, « les Noirs ne protestaient pas » pour réclamer des changements dans le milieu du cinéma. « Pourquoi ? Parce qu’ils avaient des vrais sujets de protestation à l’époque. (…) Trop occupés à être violées et lynchés pour se préoccuper de savoir qui a gagné le prix du meilleur directeur de la photo. Quand ta grand-mère se balance à un arbre, c’est vraiment difficile de se préoccuper du meilleur documentaire étranger, format court. »


4.Le premier Oscar d’Ennio Morricone à 87 ans

Il a patienté encore plus longtemps que Leonardo DiCaprio : 37 ans depuis la première de ses six nominations, en 1979. Le maître italien a remporté son premier véritable Oscar, pour la musique des Huit salopards, après une récompense honorifique en 2007.


5.Lady Gaga dénonce les viols sur les campus

La chanteuse a été ovationnée après avoir interprété sa chanson composée pour le documentaire The Hunting Ground, qui évoque le phénomène des agressions sexuelles sur les campus universitaires américains. Présentée par le vice-président américain Joe Biden, elle a interprété le titre Till it Happens to You (jusqu’à ce que cela vous arrive), entourée de victimes de viol.