« Couleur de peau : miel » nous émerveille

— 

Laurent Boileau a coréalisé le film.
Laurent Boileau a coréalisé le film. — GEBEKA

« Couleur de peau : miel », c'est ce qui était écrit sur le formulaire d'adoption du Franco-Coréen Jung. C'est aussi le titre de ses deux albums de BD (éd. Quadrants) qu'il porte à l'écran. « J'ai voulu parler de métissage, de recherche des racines. » Au festival d'Annecy, le film fait figure de favori. Ce mélange d'animation et de prises de vues réelles émerveille surtout dans ses passages dessinés. « On a essayé de retrouver mon trait. Les récits étaient trop complexes pour les adapter de façon littérale. Les albums et le film sont donc complémentaires », explique Jung, qui planche sur le tome III de Couleur de peau : miel.Caroline Vié