Jennifer Aniston : «On se laissait aller à fond dans la mesquinerie!»

©2006 20 minutes

— 

Le film "La rupture", avec Jennifer Aniston et Vince Vaughn, a pris l'ascendant sur les super-héros "X-Men" pour se placer en tête du box-office nord-américain, selon les chiffres définitifs publiés lundi par la société spécialisée Exhibitor Relations.
Le film "La rupture", avec Jennifer Aniston et Vince Vaughn, a pris l'ascendant sur les super-héros "X-Men" pour se placer en tête du box-office nord-américain, selon les chiffres définitifs publiés lundi par la société spécialisée Exhibitor Relations. — Greg Wood AFP/Archives

Interview de l'actrice Jennifer Aniston.

Comment expliquez-vous le succès de La Rupture aux Etats-Unis ?

C'est un très bon film, qui traduit bien les rapports de couple. Beaucoup de gens s'y sont retrouvés...

Vous ne voyez pas d'autre raison ?

Non, vraiment pas...

Votre liaison supposée avec votre partenaire, Vince Vaughn ?

Je ne parle plus de ma vie privée ! J'ai trop souffert des idioties qu'on a publiées sur moi. Même inventées, ça faisait mal. J'ai dû apprendre à m'endurcir et à me protéger.

Ça n'a pas dû être évident de jouer une femme en crise de couple juste après votre divorce, non ?

Quand j'ai commencé le tournage, ma peine était déjà loin derrière moi. J'ai accepté ce film pour l'originalité de son scénario, pas parce qu'il évoquait mon passé... Il m'a quand même permis d'exorciser certains mauvais souvenirs.

Pensez-vous, comme votre personnage, qu'on peut changer quelqu'un ?

L'expérience m'a appris que c'était impossible...

Etait-ce amusant de vous disputer avec Vince Vaughn ?

Oui. Les scènes où on souffre à l'écran sont celles où on rigolait le plus sur le plateau. On se laissait aller à fond dans la mesquinerie !

Un grand moment de votre visite à Paris ?

Contrairement à ce qu'on pense, je ne suis pas très branchée shopping ! J'ai plutôt profité de ce séjour pour découvrir Roland-Garros. Ecrasée de chaleur devant la finale masculine, j'avais l'impression d'assister à une cérémonie sacrée.

Comment envisagez-vous votre avenir proche ?

On m'a trop vue dernièrement. Il est temps que je fasse une pause pour réfléchir sur la suite que je souhaite donner à ma vie et à ma carrière.

Recueilli par Caroline Vié

Cette comédie un brin caricaturale se présente comme une suite de scènes de ménage entre deux acteurs qui jouent évidemment sur leur intimité pour composer des personnages excessifs, en crise de nerfs perpétuelle.