Ces chanteuses qui ont voulu devenir stars de cinéma

CINEMA Rihanna entame sa carrière de comédienne avec «Battleship», en salles ce mercredi. Avant elle, d’autres popstars se sont risquées à cet exercice, avec un succès tout relatif...

A.L

— 

Rihanna dans Battleship, en salles le 11 avril 2012. 
Rihanna dans Battleship, en salles le 11 avril 2012.  — © Universal Pictures International France

Vous connaissiez Rihanna à moitié nue et provocante dans ses clips de R’n’B, vous pouvez désormais la découvrir en treillis, flanquée d’une mitrailleuse dans Battleship. Comme elle, Jennifer Lopez, Mariah Carey, Britney Spears et Beyoncé ont tenté une carrière au cinéma. Une mauvaise idée?

Jennifer Lopez, dans Angel Eyes (2001)

Jennifer Lopez vient de connaître ses premiers gros succès avec Love Don't Cost a Thing et I'm Real quand on la voit apparaître à l’affiche d’Angel Eyes, en 2001. Elle y joue un flic qui tombe amoureuse d’un vagabond au passé obscur. L’accueil mitigé du film ne décourage pas la chanteuse, aperçue ensuite dans Anaconda ou The Cell. J-Lo se spécialise ensuite en comédies romantiques comme Coup de foudre à Manhattan (2002), Sa mère ou moi (2005), Shall We Dance (2004). Ses performances ne font pas date mais elle se débrouille pour donner la réplique à des acteurs plutôt prestigieux comme Jane Fonda, Richard Gere ou Ralph Fiennes.

 Mariah Carey, dans Glitter (2002)

Mariah Carey y campe une jeune chanteuse dont la rencontre avec un DJ va bouleverser la carrière. L’affiche en dit long sur la forte teneur en kitsch du film. La performance de la chanteuse est allégrement raillée dans la presse, et lui vaut de recevoir en 2001 une «récompense»: celle de pire actrice de l’année (le film ayant été nommé cinq fois, dans les catégories de plus mauvais film, plus mauvais réalisateur, plus mauvais scénario, plus mauvais couple à l'écran, plus mauvais second rôle). Son rôle aura décidément marqué les esprits, puisque Mariah Carey est nommée en 2010 dans la catégorie de pire actrice de la décennie. Mais Paris Hilton l’a finalement détrônée. Damn it.

 Britney Spears, dans Crossroads (2002)

C’est le premier et unique film à ce jour où la popstar détient un rôle aussi important. Britney Spears y joue une petite fille sage qui, avec ses deux amies (Zoe Saldna et Taryn Manning), part à la recherche de sa mère à travers les Etats-Unis. Le film reçoit une bonne flopée de critiques négatives. Sur Rotten Tomatoes, le site américain qui agrège les critiques de films, Crossroads peine à cumuler les 14% d’approbation... «Projet cliché et stupide reflétant la vanité de la popstar, Crossroads est uniquement destiné aux fans de Britney Spears», tranche le site.

 Beyoncé Knowles, dans Austin Power dans Goldmember (2002)

En 2002, Beyoncé vient de quitter les Destiny’s Child pour se lancer une carrière solo. Elle débute au cinéma en interprétant Foxxy Cleopatra, l’ex d’Austin Powers. On la revoit plus tard en 2006 dans Dreamgirls, un film musical sur Diana Ross & The Supremes. Deux rôles relativement oubliés qui ont pourtant tapé dans l’œil de Clint Eastwood… En effet, on l’a appris récemment: son talent d’actrice convainc le réalisateur, qui a fait appel à elle pour son remake d’A Star is Born. Le film s’inspirera de la vie de Kurt Cobain, et Beyoncé y jouera face à Tom Cruise, choisi pour incarner la légende de Nirvana au grand désespoir des fans du groupe.