Décès du comédien Pierre Tornade

CINÉMA l avait 82 ans...

Corentin Chauvel

— 

Le comédien Pierre Tornade dans le film «Un Cave», datant de 1971.
Le comédien Pierre Tornade dans le film «Un Cave», datant de 1971. — NANA PRODUCTIONS / SIPA

Il était surtout connu pour sa moustache, sa grande carrure et ses seconds rôles attachants. Pierre Tornade, de son vrai nom Pierre Tournadre, est décédé ce mercredi matin à l’âge de 82 ans, a indiqué l’AFP.

Né en Corrèze, le comédien est mort à l’hôpital de Rambouillet (Yvelines) des suites d’une chute accidentelle. Pierre Tornade a débuté sa carrière dans les années 1950, au sein de la troupe des Branquignols de Robert Dhéry.

Second rôle et doubleur

C’est au théâtre puis au cinéma qu’il se fait particulièrement connaître grâce à des seconds rôles, souvent de militaire ou de commissaire de police. Il a notamment incarné le capitaine Dumont dans les deux premiers épisodes de La 7e Compagnie, ainsi que le truculent commissaire Faroux dans la série Nestor Burma, avec Guy Marchand.

Pierre Tornade, c’est aussi une voix. Abraracourcix, Obélix, Averell Dalton ou encore les Muppets, tous ces personnages ont été doublés par le comédien.

«Une tristesse épouvantable»

Le comédien Pierre Mondy, qui avait notammen joué à ses côtés dans La 7e compagnie et Impossible... pas français lui a rendu hommage sur BFMTV: «Pierre c’était un acteur, ce que l’on appelle les seconds rôles d’une efficacité totale et d’une sincérité à toute épreuve. En plus de cela c’était un type très bien. C’est le côté cœur tendre qui est caché par une apparence un peu bourrue, le fond du bonhomme n’avait rien à voir avec cela. C’est d’une tristesse épouvantable, il n’y a pas de mot pour parler des gens que l’on a fréquenté, que l’on a estimé, qui ont été des compagnons de route avec qui on a passé des bons moments. Avec Pierre on s’est toujours retrouvé sur des comédies.»  

Extrait du film Je sais rien, mais je dirai tout, de Pierre Richard, sorti en 1973 dans lequel il joue... un commissaire de police.