Le biopic a le vent en poupe

CINÉMA eryl Streep devient Margaret Thatcher dans «La Dame de fer»...

Caroline Vié

— 

Meryl Streep en lice pour l'oscar.
Meryl Streep en lice pour l'oscar. — DDP IMAGES FILMFOTOS / SIPA

Meryl Streep repartira-t-elle avec l'oscar de la meilleure actrice 2012 pour La Dame de fer de Phyllida Lloyd? L'actrice réussit dans tous les cas à ressembler à l'ex-Premier ministre britannique comme deux gouttes de thé Earl Grey. Elle part grande favorite, à moins que la statuette soit donnée à Michelle Williams, épatante Marilyn Monroe dans My Week with Marilyn de Simon Curtis (sortie le 4 avril).

Un destin et une star

Les biopics ont la cote, surtout depuis que Marion Cotillard a fait le plein de récompenses dans La Môme (2007) d'Olivier Dahan, qui a attiré plus de cinq millions de spectateurs dans les salles françaises avant de cartonner en Asie et aux Etats-Unis. Le public aime retrouver des têtes connues sur l'écran. «Normal, estimait Philip Seymour Hoffman, oscarisé en 2006 pour Truman Capote, il est facile de se rendre compte du travail d'un acteur quand on peut comparer sa prestation à l'image d'une personnalité.»

Pour réussir à l'international, encore faut-il s'attaquer à une figure populaire dans le monde entier. Entendre qu'il est plus facile de vendre Edith Piaf au Japon que le pourtant excellent Promeneur du Champ-de-Mars qui valu un césar à Michel Bouquet pour sa prestation en François Mitterrand. Même chez nous les figures du showbiz payent mieux que les politiciens, la «force tranquille» n'ayant drainé que 500.000 spectateurs.

Reste à savoir ce que donneront Jérémie Rénier dans Cloclo et Thierry Neuvic dans la peau d'Yves Montand, les prochaines biographies à venir. En attendant celle de Grace Kelly, pour laquelle Olivier Dahan recherche sa future actrice…

Voir la bande-annonce du film:

 

Une dame qui déçoit

Curieuse idée que d'avoir confié ce biopic à Phyllida Lloyd, réalisatrice de Mamma Mia! Son absence de point de vue sur la politique de la Dame finit par taper sur les nerfs malgré le talent de Meryl Streep.